Gasly déplore un "manque de charge aéro" incompréhensible

Une fois n'est pas coutume, la Q3 a échappé à Pierre Gasly, à Abu Dhabi.

Gasly déplore un "manque de charge aéro" incompréhensible

Pierre Gasly avait la mine des mauvais jours après les qualifications du Grand Prix d'Abu Dhabi. Pour la quatrième fois seulement cette saison, la Q3 a échappé au pilote AlphaTauri, qui ne s'est qualifié que douzième ; de surcroît, il a été battu par son coéquipier Yuki Tsunoda, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis le début de l'année.

Lors de la séance, Gasly s'était plaint de soucis au freinage, et il a développé son point de vue auprès de Canal+ juste après son élimination prématurée. "Depuis le début du week-end, on voit que j'ai un manque de charge aéro sur ma voiture, on n'arrive pas à comprendre pourquoi", déplore le Français. "Ça a été compliqué pendant tous les essais libres, et encore une fois en qualifs."

"On va voir ce qu'on peut faire, mais depuis le début du week-end avec cette voiture, malheureusement on a beaucoup de soucis, on glisse énormément, et c'est très bizarre. On arrive à le voir sur les données. Pour l'instant on n'a pas réussi à trouver la solution, donc on va travailler ce soir. Il reste encore une course, c'est demain qu'on marque les points, on va essayer de faire du mieux possible."

Pierre Gasly, AlphaTauri

Cependant, dans le communiqué envoyé par la Scuderia après les qualifications, le son de cloche est relativement différent du côté du directeur technique Jody Egginton, qui salue les progrès réalisés au niveau des réglages et attribue la contre-performance de Gasly à d'autres facteurs.

"Je pense que l'on peut dire qu'un bon pas en avant a été fait au niveau de l'équilibre et de la performance de la voiture des deux côtés du garage, les deux pilotes confirmant des améliorations en EL3, à la suite d'un peaufinage de l'équilibre aéro au début de cette séance", déclare Egginton. "Ce bon début de journée a permis des modifications très réduites pour la dernière séance qualificative de la saison afin que les voitures soient rééquilibrées en vue du changement de conditions de piste lors des qualifications plus tardives ici à Abu Dhabi. Ces ajustements ont été bien anticipés et les deux voitures étaient relativement bien équilibrées en Q1, où elles ont franchi le cap sans problème."

Voici donc comment le Britannique décrit les deux runs infructueux de Gasly en Q2 : "Pierre a été malheureux en perdant l'arrière au virage 9, ce qui a compromis ce virage et le reste de son tour. […] Malheureusement, Pierre a subi du trafic dans son tour de sortie des stands et n'a pu exécuter un tour clair."

Quoi qu'il en soit, Gasly va tenter d'ajouter quelques unités aux 100 points qu'il a déjà au compteur, mais les statistiques ne sont pas en sa faveur : il a marqué 99 de ces points lors des 17 courses où il s'est élancé dans le top 10, contre un seul dans les quatre épreuves où il prenait le départ au-delà.

Lire aussi :

partages
commentaires
Norris "nerveux" d'être juste derrière Verstappen et Hamilton
Article précédent

Norris "nerveux" d'être juste derrière Verstappen et Hamilton

Article suivant

La grille de départ du Grand Prix d'Abu Dhabi

La grille de départ du Grand Prix d'Abu Dhabi
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021