Gasly : entre excitation et émotion, le "grand moment" de l'appel de Red Bull

partages
commentaires
Gasly : entre excitation et émotion, le
Par : Fabien Gaillard
21 août 2018 à 17:15

Futur pilote Red Bull, Pierre Gasly raconte comment et dans quelles conditions il a appris la nouvelle de sa promotion et revient sur ses liens avec Honda et Max Verstappen.

Quelques heures seulement après l'annonce de son arrivée chez Red Bull en tant que titulaire en 2019 aux côtés de Max Verstappen et en remplacement de Daniel Ricciardo, Pierre Gasly a donné une interview pour le site officiel de Red Bull. La voici dans son intégralité.

 

Tout d'abord Pierre, félicitations, qu'est-ce que ça fait de rejoindre l'équipe la saison prochaine ?

Je suis vraiment heureux ! Les vacances d'été ont été le meilleur moment possible pour apprendre la nouvelle. Je suis juste super excité, mais je dois encore me concentrer sur la dernière partie de la saison avec Toro Rosso, mais je suis déjà très impatient pour l'année prochaine.

Comment as-tu appris la nouvelle ?

Le Dr Marko m'a tout d'abord appelé pour me dire que Daniel partait pour Renault et qu'ils prendraient leur décision sur le pilote 2019 à une date ultérieure. Il m'a donc dit de profiter des vacances d'été et qu'ils n'étaient pas pressés.

J'ai donc continué à profiter de mes vacances, à ce moment-là j'étais en Grèce. Après ces vacances, je suis revenu dans le sud de la France avec mes amis la semaine dernière et il m'a rappelé. Il a dit : "Juste pour que tu saches, nous avons pris notre décision et que nous aimerions que tu coures aux côtés de Max en 2019".

Lire aussi :

Quelle a été ta réaction ?

Quand Helmut a commencé l'appel avec moi, j'étais en sous-vêtements.... Quand l'appel s'est terminé, j'ai couru autour de la maison en criant à mes copains et ils ont tous sauté dans la piscine tout de suite !

Il y avait tellement d'excitation et j'étais tellement heureux parce que c'est quelque chose que je voulais depuis longtemps. Bien sûr, quand je suis arrivé dans le programme junior de Red Bull, c'était l'objectif, piloter en Formule 1 pour cette équipe, donc j'étais tellement heureux et j'étais tellement excité.

Il y avait aussi beaucoup d'émotion et j'étais juste tellement choqué. Je ne savais pas vraiment ce que je disais à mes amis, alors j'ai sauté dans la piscine et j'ai fêté ça avec mes amis et ma famille. C'était encore plus spécial d'être là avec eux, car nous ne pouvons vraiment passer qu'une semaine par an ensemble. Nous essayons de nous voir tous les ans, mais bien sûr, avec le calendrier de Formule 1, c'est difficile.

Avoir cette nouvelle pendant la semaine où j'étais avec eux, c'était encore mieux. Ils m'ont soutenu tous les week-ends depuis mes débuts en karting et au fur et à mesure que j'avançais dans la discipline. Le célébrer avec eux, ils étaient tout simplement super heureux pour moi aussi, c'était un grand moment.

Comment te sens-tu maintenant avec le recul ?

Je suis vraiment excité, d'une certaine façon, cela signifie beaucoup plus qu'un rêve pour moi. C'est un peu plus de pression, mais j'aime les défis.

Qu'est-ce que ça signifie pour toi de rejoindre l'équipe ?

Si vous regardez Red Bull depuis qu'ils ont rejoint la Formule 1, ils se sont toujours battus pour des championnats ou des victoires chaque saison et c'est ce que je voulais, rejoindre une équipe de haut niveau.

Je suis un gars qui aime beaucoup la compétition et quand je fais quelque chose, c'est toujours pour me battre pour les meilleures positions, donc c'est l'un des principaux ingrédients d'être dans une position où je serai capable de me battre pour la première marche du podium.

Lire aussi :

Tu as fait partie du programme Red Bull Junior, comment t'a-t-il aidé à progresser ?

Ça fait cinq ans que j'ai rejoint l'équipe Red Bull Junior. Je suis arrivé en 2013 et je travaille dans l'usine de Milton Keynes depuis de nombreuses années. J'ai travaillé dans le simulateur avec les ingénieurs et j'ai commencé à établir des liens solides avec tout le monde.

Quand je compare au moment où j'ai rejoint le programme, mentalement, je me suis beaucoup amélioré parce qu'il faut avoir une force mentale vraiment importante, car il y a beaucoup de pression. J'ai toujours eu de la pression depuis que je suis jeune et je me suis toujours battu à chaque saison pour m'assurer de pouvoir continuer l'année suivante. Il est donc certain que le programme m'a beaucoup apporté en tant que pilote pour pouvoir me développer.

As-tu pu apprendre des autres pilotes au cours de cette période ?

Quand j'ai rejoint l'équipe en tant que pilote de réserve, j'ai travaillé avec Daniel, j'ai vu Seb [Vettel] travailler avec l'équipe, j'ai vu Max, j'ai vu tous ces pilotes et pour moi à ce moment-là, j'étais un jeune pilote, alors j'ai essayé de prendre tous les points positifs de chacun et j'ai essayé de vraiment les regarder et d'analyser la façon dont ils travaillaient.

J'ai juste essayé de prendre le positif chez tout le monde. Tout cela m'a vraiment aidé à grandir en tant que pilote et à acquérir plus d'expérience, et à être aussi prêt que possible le moment venu.

Penses-tu que travailler avec Honda va t'aider pour la saison prochaine ?

Avoir travaillé avec Honda au cours des deux dernières années aide clairement. Quand je suis arrivé en Super Formula, nous avons commencé à construire la relation avec eux à ce moment-là. Puis quand je suis passé chez Toro Rosso, c'était plutôt bien que Honda débute sa relation avec l'équipe en même temps que moi.

Désormais, l'année prochaine, Honda va commencer [sa relation] avec Red Bull, en faisant le changement avec moi, c'est comme si je les suivais dans leurs prochaines étapes, donc c'est plutôt cool.

Savoir comment travaille de Honda doit t'être bénéfique ?

Bien sûr, je connais déjà les gens, donc c'est sûr que c'est une bonne expérience. Je sais comment ils communiquent, comment ils travaillent, je connais la géographie du Japon, qui est une culture différente de l'Europe.

Donc, bien sûr, c'est bénéfique et [grâce à] l'expérience de courir avec eux cette année, avec leur moteur, je connais leurs forces, je sais où ils peuvent progresser, donc c'est sûr qu'apporter cette expérience l'année prochaine est toujours utile.

Lire aussi :

La saison prochaine, Max sera ton équipier. Comment ça va être de rouler à ses côtés ?

Être équipiers et amis avec Max la saison prochaine, c'est vraiment cool parce que nous nous entendons très bien et que nous nous connaissons depuis très longtemps.

Depuis combien de temps vous vous connaissez ?

Nous avons couru l'un contre l'autre en karting en 2010 en tant que junior, donc nous avons déjà couru ensemble, mais pas pour la même équipe. En fait, nous avons eu quelques batailles serrées, parfois bonnes pour moi, parfois moins bonnes, mais nous avons vraiment apprécié cette époque.

Nous nous respectons beaucoup en tant que pilotes, mais aussi en tant qu'amis, donc je suis vraiment excité de le rejoindre au sein de l'équipe. Comme nous avons une amitié forte, ce ne sera que positif pour l'équipe.

Quel est ton objectif pour le reste de la saison 2018 ?

J'ai eu cette opportunité grâce à Toro Rosso parce qu'ils m'ont vraiment aidé et m'ont donné toutes mes chances depuis que je les ai rejoints l'année dernière. Je veux juste donner tout ce que je peux pour eux. Il est difficile de prédire le potentiel que nous aurons lors des prochaines courses, mais je pense que nous aurons l'occasion de marquer encore plus de points.

Je veux essayer de tirer le meilleur parti du potentiel que nous avons chaque week-end et j'espère terminer la saison en triomphe, donner à l'équipe quelque chose à célébrer tous ensemble et terminer sur une bonne note et avec des émotions à la fin de l'année.

Prochain article Formule 1
Calderón : La F1, "ça reste possible"

Article précédent

Calderón : La F1, "ça reste possible"

Article suivant

Marko : Ricciardo aura du mal à refaire un shoey dans un futur proche

Marko : Ricciardo aura du mal à refaire un shoey dans un futur proche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing Boutique , Toro Rosso Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Interview