Pierre Gasly a égalé son meilleur résultat en qualifs

Quatrième sur la grille de départ pour le Grand Prix d'Émilie-Romagne, Pierre Gasly se félicite d'un résultat qui représente le meilleur de sa carrière.

Pierre Gasly a égalé son meilleur résultat en qualifs
Charger le lecteur audio

Une monoplace de Faenza dans le top 4 en qualifications, ce n'est arrivé que deux fois au XXIe siècle : au Grand Prix d'Italie 2008 (Sebastian Vettel en pole position, Sébastien Bourdais quatrième) et au Grand Prix d'Émilie-Romagne 2020. Arborant un casque hommage à Ayrton Senna sur le circuit d'Imola, Pierre Gasly était tout simplement flamboyant ce samedi, se classant cinquième en Q1, troisième en Q2 puis quatrième en Q3. Il égale ainsi le meilleur résultat de sa carrière en qualifications, ayant déjà signé une performance similaire au Grand Prix d'Allemagne 2019… mais c'était alors avec une Red Bull.

Lire aussi :

Gasly est en tout cas enthousiasmé par ses sensations au volant de l'AT01, comme il le confie à Sky Sports F1 : "Je dois dire que je me suis bien senti toute la journée. Les essais libres se sont bien passés, j'ai fait de petits changements qui ont amélioré la voiture pour les qualifications, où je suis parvenu à faire des tours solides, à piloter comme je le voulais et à égaler ma meilleure qualification en Formule 1. J'en suis très satisfait."

Les pilotes AlphaTauri auraient-ils bénéficié du shakedown réalisé à Imola en juin, avant que ne soient explicitement interdits les essais F1 sur les nouveaux circuits 2020 ? "Je dirais que nous profitons forcément de l'opportunité, venir ici était une bonne décision", répond-il. "C'étaient 15 tours loin du rythme qu'il fallait avoir aujourd'hui. Ce n'était donc pas vraiment représentatif, mais c'était bien de se faire une première idée du tracé et des vibreurs."

Gasly a désormais bien l'intention de briller pour ce qui est la course à domicile de son écurie. "Nous sommes littéralement à 15 kilomètres de l'usine", souligne-t-il. "Espérons finir la journée dans une bonne position et poursuivre la bataille avec Ferrari si c'est possible."

Gasly chez AlphaTauri en 2021 : "Je suis au courant depuis un moment"

Bien entendu, il était inévitable que le Français soit interrogé au sujet de l'actualité du moment : sa confirmation dans un baquet AlphaTauri 2021, alors que l'intéressé espérait probablement – compte tenu de ses performances actuelles et de celles d'Alexander Albon – une nouvelle promotion chez Red Bull.

Lire aussi :

"Je dois admettre que je suis au courant de cette décision depuis un bon moment, c'était déjà il y a quelques week-ends. Je ne pense pas que ça ait changé grand-chose", poursuit-il, avant d'ajouter : "Je ne veux pas entrer dans les détails sur toutes nos discussions, car je pense que cela devrait rester entre eux et moi, mais les raisons exactes, je ne les connais pas. Mais peu importe. Je voulais juste savoir si j'allais piloter une Red Bull ou une AlphaTauri l'an prochain. Maintenant, tout est résolu. Il faut que je fasse de belles performances pour montrer ce dont je suis capable. Cela m'apportera de bonnes opportunités pour l'avenir. C'est ce sur quoi je dois me concentrer."

Actuel neuvième du championnat des pilotes tandis qu'AlphaTauri est septième à 16 longueurs de Ferrari chez les constructeurs, Gasly va donc s'efforcer de finir la saison en beauté. "On voit en milieu de peloton que c'est très serré, le moindre détail fait la différence. Bien sûr, les écarts sont grands au championnat des constructeurs actuellement, mais il est important de nous préparer au mieux pour être dans la bataille l'an prochain. C'est une tâche qui se poursuit chaque week-end."

"Je dois dire que je suis vraiment content de la manière dont nous travaillons avec les ingénieurs, ils me fournissent une voiture très compétitive tous les week-ends ; je pense que nous arrivons à en tirer légèrement plus en ce moment en connaissant un peu mieux le package, la sensation est bonne. C'est très bien. Je pense que la voiture a bien fonctionné, Daniil [Kvyat] était également en Q3 et c'est un bon week-end pour nous jusqu'à présent. Espérons pouvoir bien finir demain."

partages
commentaires

Voir aussi :

Verstappen : Le problème en Q2 a "ruiné" mon rythme de qualifs
Article précédent

Verstappen : Le problème en Q2 a "ruiné" mon rythme de qualifs

Article suivant

La Mongolie demande à la FIA d'agir sur le cas Verstappen

La Mongolie demande à la FIA d'agir sur le cas Verstappen
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021