Gasly n'a eu aucun problème de visibilité mais n'aime pas le Halo

Présent à Silverstone pour participer aux essais privés avec Red Bull Racing cette semaine, Pierre Gasly a eu l’occasion d’effectuer deux tours d’installation avec le Halo.

Gasly n'a eu aucun problème de visibilité mais n'aime pas le Halo
Pierre Gasly, pilote d'essais Red Bull Racing RB12 teste le système Halo
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB12 , teste le système Halo
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB12 , teste le système Halo
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB12 , teste le système Halo
Pierre Gasly, pilote de réserve Red Bull Racing, teste le système Halo sur la RB12
Pierre Gasly, Prema Racing
Charger le lecteur audio

Pour la première fois, ce système de protection du cockpit envisagé pour 2017 était monté sur une autre monoplace que la Ferrari SF16-H.

Paradoxalement, Red Bull a testé le Halo tout en martelant sa position à son sujet. L’écurie de Milton Keynes, qui avait développé parallèlement l’Aeroscreen en début de saison, n’est pas convaincue par le système qui a les faveurs de la FIA et votera contre s’il est soumis au Groupe Stratégique et à la Commission F1.

Pour Pierre Gasly, les deux tours parcourus avec le Halo - qui est désormais dans une version revue et corrigée depuis sa première apparition en mars à Barcelone - lui a permis de constater les répercussions qu’il a en termes de visibilité. Sur ce point, le Français admet des différences par rapport à d’habitude, mais ne voit aucune contre-indication particulière.

"Ça ne change pas énormément en termes de vision, mais c’est un peu bizarre le fait de voir quelque chose au-dessus de notre casque", commente-t-il. "Dans les lignes droites, on voit le grand triangle juste au-dessus de notre tête. Ça fait bizarre, après je pense qu’on s’y habitue. C’est quelque chose avec lequel il est largement possible de rouler."

Un risque connu

Sur un plan plus personnel, Gasly ne cache pas qu’il est très réservé quant à l’introduction d’un système de protection, estimant que l’essence même de la monoplace peut être affectée.

"Pour moi, la F1 a toujours été avec des cockpits ouverts", souligne-t-il. "C’est sûr qu’il y a plus de risques, mais ça fait longtemps que les pilotes savent qu’il y en a."

"Je pense que tous les pilotes qui montent dans les voitures sont conscients des risques qu’ils prennent, et on l’accepte. Je ne pense pas que ça devrait changer, ça a toujours été comme ça. On verra ce qui va se passer mais je trouve ça bien comme c’est actuellement."

Propos recueillis par Jamie Klein

partages
commentaires
Chronique Massa - Des problèmes à résoudre rapidement
Article précédent

Chronique Massa - Des problèmes à résoudre rapidement

Article suivant

Ocon en tête à la mi-journée à Silverstone

Ocon en tête à la mi-journée à Silverstone
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021