À une centaine de jours de son GP, Djeddah espère être "prêt à temps"

Carsten Tilke, le directeur général de l'entreprise Tilke, s'est exprimé sur l'avancement du Circuit de Djeddah à un peu plus de trois mois du premier Grand Prix d'Arabie saoudite de l'Histoire de la F1.

À une centaine de jours de son GP, Djeddah espère être "prêt à temps"

La grande première de la Formule 1 en Arabie saoudite aura lieu 3 au 5 décembre prochain, sur le tracé urbain de Djeddah, construit pour l'occasion. Le travail est actuellement en cours pour que la piste soit prête à recevoir le grand cirque, sous la houlette de l'entreprise fondée par Hermann Tilke, l'architecte phare de la Formule 1 depuis plus de 20 ans désormais.

C'est Carsten Tilke, le fils de l'entrepreneur allemand, qui s'est chargé de donner des nouvelles à une centaine de jours du Grand Prix saoudien, et alors que les travaux ont débuté il y a neuf mois. "Nous sommes incroyablement occupés", a-t-il expliqué. "Jamais auparavant nous n'avions entrepris un tel projet dans un délai aussi court."

"Nous avons commencé en décembre dernier, et nous devons avoir terminé dans 100 jours, ce qui inclut les phases de planification et de construction. Même si Djeddah sera un circuit urbain, tout a été construit à partir de zéro, y compris une grande partie de la piste elle-même et les bâtiments, les stands, la tour royale 'surplombante' et les tribunes."

"C'est un paysage magnifique avec la Mer Rouge d'un côté et un lagon de l'autre, mais nous avons dû mettre en place toutes les fondations pour les bâtiments, le drainage de toute la zone et la piste elle-même. C'est une entreprise énorme et un projet difficile, mais tout progresse très bien et je suis convaincu que tout sera prêt à temps."

Lire aussi :

Un travail d'autant plus colossal que la piste n'accueillera la discipline reine qu'à deux reprises, en théorie, avant que le GP ne soit déménagé là où il aurait dû débuter, sur le site de Qiddiya, près de la capitale Riyad, dans un complexe ultra-moderne en cours de construction.

Sans surprise, Tilke promet "un circuit qui produira de grandes courses et constituera un défi pour les pilotes", et qui "sera spectaculaire à la fois pour les spectateurs et pour les téléspectateurs du monde entier".

"Nous avons une section rapide très difficile que les pilotes vont adorer, un virage incliné à 12 degrés qui facilitera les dépassements et une section stadium entourée d'un certain nombre de tribunes. En outre, il y aura des zones DRS dans les lignes droites pour faciliter les dépassements, et le tout sera situé dans un endroit magnifique sous les projecteurs. Ce sera incroyable à la télévision et aussi du point de vue des spectateurs dans les tribunes."

En dépit des 27 virages qui composent ce long tracé en ville de 6,1 km, Carsten Tilke réitère les prévisions déjà annoncées auparavant : une vitesse moyenne de "252 km/h" est attendue. Des chiffres rendues possibles par la conception du circuit, pensé et réalisé en même temps que la zone urbaine où il est installé, offrant ainsi forcément des opportunités tout autant que suffisamment de garde-fous pour assurer la sécurité.

"La beauté de cet emplacement est que nous sommes proches de la ville et pouvons attirer un grand nombre de spectateurs, mais nous ne sommes pas confinés dans un centre-ville qui est limité par l'emplacement des bâtiments. En général, les villes modernes sont composées de blocs, ce qui, lorsqu'on les utilise comme circuit, donne lieu à de nombreux virages à 90 degrés les uns après les autres, ce qui n'est pas particulièrement excitant pour les pilotes ou les spectateurs."

"Nous n'avons pas cette restriction ici, car la zone de la corniche au nord de Djeddah vient juste d'être développée. Cela signifie que nous avons pu créer un certain nombre de dessins en collaboration avec la F1, qui ont ensuite été testés dans des simulations construites par l'équipe 'Motorsports' de Ross Brawn du côté de la Formule 1. Grâce à notre savoir-faire en matière d'ingénierie et à leurs résultats, des ajustements ont été apportés au tracé, qui a ensuite été simulé à nouveau pour développer un nouveau modèle. Et puis, bien sûr, la FIA a dû prendre en compte les aspects de sécurité de la conception, ce qui a conduit à d'autres révisions."

"Les sections rapides que nous avons sur la piste ne sont possibles que si la sécurité est garantie, ce qui est étroitement vérifié et contrôlé par la FIA. Pour moi, c'est la raison pour laquelle le circuit de rue de Djeddah fonctionne si bien. Il est proche de la ville, il attirera les spectateurs et aura l'atmosphère d'un site urbain, mais il a l'espace nécessaire pour que nous puissions augmenter la vitesse des virages, ce que l'on ne peut normalement faire que sur une installation permanente."

Quand il lui est demandé quels sont les plus grands défis à 100 jours des premiers tours de roue, Tilke répond : "Tout est un grand défi. Si vous visitez le site à Djeddah aujourd'hui, tout ce que vous verrez est un grand chantier de construction. Le calendrier est si serré que nous n'avons pas le droit à l'erreur, et tout doit se dérouler comme prévu. C'est un énorme exercice logistique, mais tout se passe comme prévu pour l'instant.

"Ce qu'il faut prendre en compte, c'est que nous ne pouvons pas construire la piste et ensuite nous concentrer sur les bâtiments, tout doit être construit de concert. Par exemple, la tour royale traverse la piste, il faut donc une coordination pour que chaque étape soit terminée au bon moment."

"Vous verrez sur les rendus que les vues de la tour royale – ainsi que du stadium et des tribunes – surplombant le circuit seront incroyables. De plus, toute la section du stade disposera d'une hospitalité premium à l'intérieur, de sorte que les spectateurs pourront voir les voitures au départ, en train de freiner pour le premier enchaînement de virages, puis ils passeront en dessous d'elles lors du retour rapide."

"Pour l'instant, les fondations du bâtiment des stands sont terminées et nous nous concentrons sur d'autres zones du circuit qui doivent être achevées avec la plus grande qualité. Chaque piste que nous construisons dans chaque pays est différente, mais nous avons d'excellents partenaires en Arabie saoudite, et nous avons acquis une grande expérience en déployant nos meilleurs éléments sur le site pour nous assurer que tout se passe bien. Lorsque tout sera terminé dans 100 jours, ce sera un spectacle extraordinaire."

partages
commentaires
LIVE F1 - Suivez le GP de Belgique en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le GP de Belgique en direct

Article suivant

Course - Verstappen-Russell-Hamilton, le podium d'une parodie

Course - Verstappen-Russell-Hamilton, le podium d'une parodie
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021