Formule 1 Présentation Haas F1

Haas s'explique sur les premières images de la VF-22

Après la première publication d'images 3D de la Haas VF-22, l'écurie américaine a expliqué que la version définitive ne serait pas celle dévoilée ce vendredi même si le développement va "dans cette direction".

Haas VF-22

Plus encore que les saisons précédentes, ce sera assurément l'une des grandes thématiques des présentations en 2022 : que voit-on exactement sur les premières images dévoilées par les écuries le jour où elles "présentent" leur nouvelle monoplace ?

La réglementation technique 2022 a ceci de particulier que les instances de la Formule 1 ont très tôt voulu lui donner un visage, à la fois afin d'utiliser cela comme illustration du changement mais également pour donner un aperçu de cette vision futuriste de la discipline. Aussi, les fans ont en tête les différentes versions de cette F1 2022 générique et, plus récemment, son modèle physique dévoilé à Silverstone l'an passé. D'aucuns ont alors redouté que les présentations se résument à l'utilisation de ce modèle sur lequel serait collées des livrées 2022, et non à la présentation du développement le plus avancé possible de la voiture 2022 de l'écurie.

Lire aussi :

Avec la présentation de la Haas VF-2022, les choses sont dans un entre-deux. Ce n'est clairement pas une copie conforme du modèle générique, avec des différences notables : le nez plus carré et plus plongeant, les flaps qui montent plus haut, les entrées des pontons bien plus étroites, l'aileron arrière inférieur composé d'un seul flap ou encore le diffuseur moins arrondi. Toutefois, et même si la réglementation a été écrit dans ce but, elle paraît un peu trop simple.

Revenant sur cette présentation, Günther Steiner, le directeur de l'équipe, a reconnu qu'il s'agissait d'une version de la VF-22 qui n'était pas à son stade de développement le plus avancé à ce jour. "À quel point ce sera différent à Barcelone, vous le verrez dans deux semaines", a-t-il déclaré en réponse à une question de Motorsport.com. "Elle sera un petit peu différente, évidemment. Nous ne disons pas que ce sera exactement la même qu'aujourd'hui. C'est un stade du développement, et nous ne voulons pas définir cela. Mais elle va dans cette direction."

Rendu information de la Haas VF-22

Rendu information de la Haas VF-22

Quant à la question de savoir si, entre les essais hivernaux de Barcelone (23-25 février) et Bahreïn (10-12 mars) et la première course de la saison, toujours à Bahreïn (18-20 mars), des changements significatifs pourront être attendus, Steiner d'ajouter : "Pour l'instant, entre les essais [hivernaux] et la course [de Bahreïn], nous n'avons pas beaucoup de changements prévus."

Présent également lors de la conférence suivant la présentation des premières images de la VF-22, le directeur technique Simone Resta a expliqué : "Je pense que le modèle [de la Haas VF-22] est assez différent de la voiture de la Formule 1 dans de nombreux domaines. Comme nous l'avons mentionné à plusieurs reprises au cours de la saison, le degré de liberté que la nouvelle réglementation technique a laissé aux concepteurs est réduit par rapport au passé. Donc, d'une certaine manière, si on peint toutes les voitures de la même façon, on verra probablement moins de différences que par le passé."

"Néanmoins, il y a encore beaucoup de potentiel pour changer les formes, plus dans certaines zones que dans d'autres. Et vu la façon dont le règlement est rédigé, il est probablement juste de dire qu'il y a beaucoup de potentiel dans les détails. On dit parfois que le diable se cache dans les détails. Il y a beaucoup de possibilités d'améliorer les choses, même si elles ne semblent pas radicalement différentes l'une de l'autre. Mais il y a beaucoup de potentiel pour améliorer la voiture et en extraire de la performance."

"Comme Günther l'a déjà dit, il y aura un peu d'amélioration ici et là, donc la voiture sera légèrement différente", a-t-il ensuite ajouté. "Il y a eu une amélioration très positive de la performance session après session [en soufflerie]. Nous espérons donc que cette tendance va se poursuivre pendant un certain temps, et nous serons en mesure de faire progresser la voiture en saison. Bien sûr, dans deux semaines, ce sera un bon moment pour voir toutes les voitures ensemble. Le premier jour à Barcelone sur la piste car tout le monde va rouler, et je suis sûr qu'il y aura des idées différentes à regarder, donc des pistes de réflexion pour faire évoluer la voiture dans une direction différente d'ici là.

Lire aussi :

Avec Jonathan Noble et Luke Smith

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Haas F1 dévoile les premières images de la VF-22
Article suivant Sam Michael nommé responsable de la sécurité pour la FIA

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France