Haas - Nous allons surprendre la concurrence!

partages
Haas - Nous allons surprendre la concurrence!
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
Traduit par: Benjamin Vinel
14 sept. 2015 à 16:25

Le temps est le plus grand défi auquel Haas F1 Team est confronté pour ses débuts en 2016, mais Gene Haas s'attend quand même à créer la surprise au début de la saison prochaine.

Gene Haas au siège de Haas F1 Team à Kannapolis, N.C.
Gene Haas, Haas Automotion
Guenther Steiner avec Mattia Binotto
Quartiers généraux de Haas F1 Team
Guenther Steiner, Team Principal de Haas F1 avec Gene Haas, Président de Haas Automotion
Gene Haas, Président de Haas Automotion

Haas aurait pu faire ses débuts en Formule 1 dès 2015, mais l'équipe a rapidement retardé ses débuts à l'année prochaine.

"Tout prend beaucoup de temps," déclare Gene Haas pour Motorsport.com"Les gens ont beau penser qu'on peut construire une équipe en quelques mois et acheter toutes ses pièces au magasin du coin, ce n'est vraiment pas possible."

"Tout doit être acheté, conçu, tout cela prend un temps étonnant. Tout a pris plus de temps que nous ne le pensions. Mais comme nous avons eu assez de temps pour le faire, nous serons probablement en meilleure forme que de nombreuses autres nouvelles écuries."

"Je pense que c'est ce qui a handicapé beaucoup d'autres équipes : on est accepté au mois de juillet, et il faut faire les essais six mois plus tard. C'est impossible, on ne peut pas faire ça à moins d'avoir déjà une équipe disponible sur laquelle on peut se baser."

"Nous partons d'une feuille blanche, mais nous avons une bonne relation technique avec Ferrari. Nous apprenons les choses plus ou moins à un rythme d'escargot, mais cela nous donne le temps de bien prévoir ce que nous voulons faire. Quand nous irons tester en Espagne, nous surprendrons les gens. Nous serons prêts."

Des voitures plus complexes qu'il n'y paraît

Haas a été encouragé par le niveau de performance à la fois de Ferrari en général et du nouveau moteur aperçu à Monza. Cependant, malgré le soutien apporté par Maranello, l'Américain insiste sur le fait qu'il reste du pain sur la planche pour sa monoplace 2016.

"Je ne pense pas que les gens comprennent vraiment la complexité de ces voitures," affirme Haas. "Je ne pense pas que ce soit seulement un problème de moteur, c'est aussi un problème d'équilibre entre traînée et appui aérodynamique."

Je ne pense pas que les gens comprennent vraiment la complexité de ces voitures

Gene Haas

"Je pense que la Mercedes est juste beaucoup plus efficace quand il s'agit d'associer tous ces aspects. Si les moteurs Ferrari avaient plus de cv, je ne pense pas qu'ils seraient plus rapides."

"Le principale, c'est nous partons avec des éléments sûrs. Nous savons que la suspension ne va pas être fragile ou casser, nous savons que les transmissions seront fiables. C'est le plus gros souci de la plupart des nouvelles équipes, les problèmes de fiabilité. Si nous parvenons à serrer les écrous et les boulons correctement, alors nous serons très fiables."

Prochain article Formule 1
Mercedes méfiante après l’abandon de Nico Rosberg

Article précédent

Mercedes méfiante après l’abandon de Nico Rosberg

Article suivant

Hamilton - Quand je vois les McLaren avec les Manor, je me sens mal

Hamilton - Quand je vois les McLaren avec les Manor, je me sens mal

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités