Haas ne fera pas appel de la décision en faveur de Force India

partages
commentaires
Haas ne fera pas appel de la décision en faveur de Force India
Scott Mitchell
Par : Scott Mitchell
28 nov. 2018 à 08:27

Haas F1 Team a décidé de ne pas faire appel de la décision des commissaires au Grand Prix d'Abu Dhabi, ceux-ci n'ayant pas donné suite à la réclamation contre Force India.

Haas affirmait que la nouvelle équipe Force India, acceptée par la FIA au Grand Prix de Belgique suite au placement sous administration judiciaire de l'entité d'origine, n'était pas un constructeur car elle utilisait un design conçu par une entreprise différente.

Les commissaires n'ont pas donné suite à cette réclamation, établissant que l'inscription de Force India est légale et que l'actuelle écurie Racing Point Force India est autorisée à faire rouler une monoplace conçue par Sahara Force India.

Haas avait déclaré son intention de faire appel, qui donnait 96 heures à l'équipe pour savoir si elle allait bel et bien le faire. La décision des commissaires était en effet complexe d'un point de vue juridique et a été rendue pendant le week-end de Grand Prix. L'écurie américaine a désormais décidé de ne pas faire appel.

Bien que cette réclamation spécifique concerne un problème sportif, elle est l'héritage d'un désaccord sur l'éligibilité de la nouvelle équipe Force India aux primes financières. Haas juge qu'elle ne devrait pas être qualifiée pour les paiements de type "Colonne 1", attribués uniquement aux teams qui se classent dans le top 10 lors d'au moins deux des trois dernières saisons. La structure basée à Kannapolis et Banbury avait ainsi dû attendre deux ans pour les toucher après ses débuts en Formule 1 en 2016, et estime qu'il devrait en être de même pour Force India.

Guenther Steiner, directeur de Haas F1
Otmar Szafnauer, directeur, Racing Point Force India, en conférence de presse

Le directeur d'équipe Günther Steiner a expliqué à Abu Dhabi qu'il n'avait "jamais eu de réponse" des instances dirigeantes, "alors nous avons décidé de porter réclamation". Il a ajouté que Haas recherchait "l'équité pour toutes les équipes", mais le directeur de Force India, Otmar Szafnauer, n'a pas manqué de remarquer "l'ironie et l'hypocrisie" de cette posture quand "nous sommes la définition d'un constructeur et pas eux".

Le différend entre les deux écuries date du début de l'année, quand Force India a critiqué la relation de Haas avec Ferrari, qui partage avec le team américain autant de pièces que le règlement le permet.

Dans leur verdict, les commissaires ont indiqué que Force India était "une nouvelle équipe" et "une entité légale séparée et différente", et par conséquent "ne peut pas être considérée comme la même équipe que l'ancienne Force India".

Cependant, on ne sait pas si Haas pourrait en profiter pour empêcher Force India de recevoir les paiements de type "Colonne 1", ou même récupérer ceux que l'équipe a manqués en 2016 et 2017.

Article suivant
La quête de Petronas pour reproduire en MotoGP ses succès de la F1

Article précédent

La quête de Petronas pour reproduire en MotoGP ses succès de la F1

Article suivant

Diaporama - Le concept EQ Silver Arrow de Mercedes à Yas Marina

Diaporama - Le concept EQ Silver Arrow de Mercedes à Yas Marina
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Équipes Force India , Haas F1 Team
Auteur Scott Mitchell