Haas estime récolter les fruits de ses choix de 2016

Le début de saison encourageant de l'écurie américaine, et les promesses pour la suite du championnat, pourraient être la conséquence de certains sacrifices faits l'année passée.

Dans les points lors des deux derniers Grands Prix, grâce à Kevin Magnussen en Chine puis Romain Grosjean à Bahreïn, Haas F1 estime récolter les fruits de ses choix faits en 2016. Malgré de bons débuts pour sa toute première saison dans la discipline, l'écurie américaine a décidé très tôt l'an dernier de tourner son attention vers la préparation de la monoplace 2017, utilisant la totalité de son temps de soufflerie pour la conception de la VF-17 dès le mois de mai.

"Nous avons fait un pas en avant, ce qui est bien, ce qui est naturel", constate Günther Steiner, team principal. "L'année dernière était notre première, et pour notre première année, nous n'avons pas été mauvais, mais nous devons montrer des progrès, et nous avons montré des progrès."

"La voiture semble être plus compétitive que celle de l'an dernier, et l'équipe semble mieux travailler pour résoudre ce que nous avions prévu l'année dernière. Ce que nous avons toujours dit, c'est qu'il fallait nous renforcer dans la préparation de la course. Mais ça prend du temps d'avoir de bonnes personnes, car ils ont tous des contrats à long terme, ils sont arrivés en fin d'année dernière, ont débuté cette année, et ça semble fonctionner."

Plus costauds qu'en 2016

Depuis le début du championnat, et quel que soit le type de tracé, Haas démontre sa capacité à se battre pour les points, dans un milieu de grille particulièrement dense et resserré. Un constat qui doit encore s'inscrire dans la durée, là où l'écurie américaine n'était pas parvenue à tenir la distance en 2016, justement après avoir sacrifié son développement au profit de l'année suivante.

"Nous sommes bien plus solides, nous sommes seulement dans notre deuxième saison et nous nous comparons à Williams ou Renault, qui était Benetton avant, ou Toleman, peu importe", souligne Steiner. "Je pense que ça montre que nous faisons du bon travail. C'est ce que nous voulons faire."

"Défier les grands est encore loin, mais être en milieu de peloton et toujours essayer d'être au top de ce milieu de grille est déjà plutôt satisfaisant pour nous. Mais c'est un travail difficile, ça n'arrive pas tout seul, il y a beaucoup de monde, de qualité, et essayer de les battre est difficile, mais c'est aussi satisfaisant et amusant."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags gunther steiner