Haas sans châssis de rechange ni droit à l'erreur à Melbourne

Haas a reconstruit une monoplace pour Mick Schumacher à Melbourne mais n'aura pas de châssis de rechange pour le week-end.

Mick Schumacher, Haas VF-22, dans la voie des stands

Andy Hone / Motorsport Images

Les pilotes Haas n'auront quasiment pas le droit à l'erreur ce week-end à Melbourne. Après le gros accident dont a été victime Mick Schumacher à Djeddah il y a deux semaines, l'écurie américaine se présente au Grand Prix d'Australie sans châssis de rechange. Le pilote allemand était violemment sorti de la piste lors des qualifications du Grand Prix d'Arabie saoudite et n'avait pas couru le lendemain car son équipe voulait déjà assurer ses arrières pour la course suivante.

Haas a pris le temps de construire une nouvelle monoplace avec son châssis de rechange et a d'ailleurs enfreint le couvre-feu la nuit dernière sur l'Albert Park afin d'être prête plus tôt que prévu. Quant au châssis endommagé par Schumacher, il sera réparé en Europe dans l'espoir de le récupérer pour Imola, ce qui prive donc l'écurie d'alternative en cas de coup dur ce week-end.

"C'était assez difficile pour les gars", explique à Motorsport.com Günther Steiner, directeur de Haas. "La nuit dernière nous avons enfreint le couvre-feu car ils voulaient prendre de l'avance pour ce matin, de manière à ne pas finir plus tard ce soir. Utiliser un joker valait le coup pour être dans une bonne situation. Pour le moment, il faut amener autant de pièces que possible. On ne peut pas en apporter plus, il n'y a plus rien en stock. Tout ce que l'on a, on l'a amené ici. Mais il n'y a pas de châssis de rechange, pas de filet de sécurité ici, donc ils [les pilotes] doivent être prudents. Sinon, nous nous retrouverons encore avec une seule voiture !".

"Le châssis [endommagé à Djeddah] a été renvoyé par avion hier. Il devait passer par ici à cause des déclarations de douane et de la paperasse. Pour le moment, il est bloqué à Singapour, je viens de recevoir un mail ! Il va être réparé et j'espère qu'il sera de nouveau disponible pour Imola comme châssis de rechange. Je pense que ça ira. La structure d'impact latérale doit être changée, il faut la peindre, il y a une petite bosse dessus, mais le châssis est réparable."

Pour le Grand Prix d'Australie ce week-end, Mick Schumacher utilisera une nouvelle boîte de vitesses dans son nouveau châssis mais retrouvera en revanche l'unité de puissance qu'il avait à Bahreïn et en Arabie saoudite. Elle a été épargnée malgré la violence du choc à Djeddah. "Ils doivent la démarrer mais ils ont tout vérifié sous pression et Ferrari en est très satisfait", rassure Günther Steiner, qui ne craint pas non plus la découverte de l'Albert Park pour son pilote ce week-end.

"Il a fait beaucoup de nouveaux circuits l'an dernier, donc cette année il n'y en a pas tant que ça", souligne-t-il. "Ici c'est l'un d'entre eux, mais je ne pense pas que ce sera un gros problème pour lui, il faudra juste qu'il se mette dans le rythme. Et il y a Kevin [Magnussen] maintenant aussi, qui est déjà venu ici et qui connaît bien le circuit, donc Mick pourra regarder ses données. Ça accélère les choses d'avoir un gars qui sait ce qu'il fait."

Propos recueillis par Adam Cooper

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pour Liberty, la saison 4 de Drive to Survive est un succès
Article suivant Hill n'exclut pas que Hamilton remporte le titre 2022

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France