Haas salue ses progrès sur les unsafe releases

partages
commentaires
Haas salue ses progrès sur les unsafe releases
Par :
30 juin 2018 à 08:01

Malgré une amende, Haas se félicite des procédés mis en place pour éviter les conséquences des unsafe releases.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 sort au large
Des mécaniciens Haas au travail sur la monoplace de Kevin Magnussen Haas F1 Team VF-18
Des mécaniciens de Haas regardent Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 quitter le garage de l'équipe
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Günther Steiner, Team Principal, Haas F1
Kevin Magnussen, Haas F1 Team dans le garage de l'équipe

Voir les deux Haas VF-18 s'immobiliser en bord de piste à cause de roues mal serrées restera le souvenir de plus traumatisant de la jeune Histoire de l'écurie américaine en Formule 1. Cet incident, survenu à Melbourne, s'était produit alors que Kevin Magnussen et Romain Grosjean évoluaient dans le top 5 en course.

Or, Magnussen a connu une déconvenue similaire lors des essais libres du Grand Prix d'Autriche, ayant reçu le feu vert alors que sa roue avant droite était mal fixée. Les commissaires ont infligé une amende de 5000€ à Haas, indiquant que "l'équipe a reconnu qu'il y a eu un problème, avec le déclenchement accidentel de la lumière bleue sur le pistolet pneumatique, qui a signalé de façon erronée que la roue était correctement fixée".

Ayant revu sa façon de procéder suite à la catastrophe australienne, Haas se félicite que Magnussen ait pu être arrêté avant qu'il ne sorte de la voie des stands, le directeur d'équipe Günther Steiner ajoutant que ses hommes ont "réagi instantanément, demandant au pilote d'immobiliser la voiture, ce qu'il a fait immédiatement en toute sécurité".

"L'un des gars n'avait pas fixé la roue et la voiture est descendue", commente Steiner. "Il a commis l'erreur d'appuyer sur le bouton alors que la roue était mal serrée, mais il s'en est rendu compte et nous l'avons arrêté [Magnussen] immédiatement."

"Je pense que le système a fonctionné. Ce n'est pas bon pour nous, car cela nous a coûté 5000€, mais même en course, dans ce cas, on peut récupérer la voiture et repartir, on n'abandonne pas. Ce que nous avons mis en place a donc fonctionné, c'est le point positif. Je ne suis pas content que nous ayons relâché la voiture de façon dangereuse et dû payer une amende, mais nous en tirons du positif."

Article suivant
La FIA répond aux critiques de Grosjean

Article précédent

La FIA répond aux critiques de Grosjean

Article suivant

Pérez critique le manque d'uniformité des vibreurs en F1

Pérez critique le manque d'uniformité des vibreurs en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Ben Anderson
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu