Mercedes surpris par l'écart dans des "conditions compliquées"

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas se montrent très surpris par l'écart qui les sépare de la concurrence après les premiers essais libres du Grand Prix de Russie.

Mercedes surpris par l'écart dans des "conditions compliquées"

Sur un tracé de Sotchi qui sourit historiquement à l'écurie allemande, Mercedes a fait preuve d'une nette domination ce vendredi lors des premiers essais libres du Grand Prix de Russie. Valtteri Bottas a signé le meilleur chrono des EL1 et des EL2, devançant Lewis Hamilton de 0"267 cet après-midi. Et derrière ? Un gouffre. Plus proche poursuivant avec une Renault étonnante en ce début de week-end, Daniel Ricciardo est à une seconde pleine du Finlandais. Malgré ces chiffres implacables, les pilotes Mercedes disent être loin de la satisfaction complète et en attendent plus pour les prochaines séances.

Lire aussi :

"Je n'ai pas eu l'impression d'être particulièrement rapide aujourd'hui", lance Hamilton. "Ça n'a pas très bien commencé. Les EL1 étaient assez mauvais, j'ai eu un blocage de roue au virage 1 avec les pneus tendres, puis j'ai chaussé les pneus durs et je les ai complètement détruits. Les EL1 étaient à oublier. En EL2, ça a beaucoup mieux commencé. J'étais juste un peu en retrait dans le premier et le deuxième secteur, mais le dernier était chouette. Je n'ai pas encore tout assemblé, mais c'est en cours. Il y a des choses que je dois améliorer sur le plan du pilotage et des réglages. C'est comme y aller étape par étape. La voiture a été performante. J'ai beaucoup de travail à faire ce soir, mais rien de nouveau."

Sur l'asphalte poussiéreux de l'Autodrome de Sotchi, tous les pilotes ont rencontré des difficultés ce vendredi, et l'écart qui sépare Mercedes du reste du peloton étonne Hamilton : "Même pour nous, ce n'était pas génial, franchement. L'adhérence est plutôt mauvaise, ça glisse beaucoup. J'ai été surpris de voir l'écart. Ce doit être encore pire pour ceux qui sont derrière. L'adhérence va augmenter et les choses pourraient se resserrer demain."

"Encore beaucoup à faire" selon Bottas

Valtteri Bottas, Mercedes F1 W11

En dépit de ses deux meilleurs chronos du jour, Valtteri Bottas a également le sentiment que la marge de progression demeure importante pour Mercedes après ces deux premières séances.

"La première a été interrompue avec le drapeau rouge et tout le reste, donc le roulage était finalement limité", fait-il remarquer. "J'ai aussi eu un gros blocage de roue, qui a détruit un train de pneus. Lors de la deuxième séance, nous avons pu beaucoup rouler, et je n'ai pas fait tous les secteurs parfaits dans mon tour le plus rapide. Il y a donc encore beaucoup à faire. Les conditions étaient assez compliquées aujourd'hui. C'est pour cela que nous avons vu beaucoup de monde commettre des erreurs."

"Sur les relais avec peu de carburant, j'avais toujours un peu de mal avec l'arrière de la voiture. Il y a quelque chose à analyser de ce côté. C'était plus comme du rallye que comme de la F1. Je ne suis pas sûr que ce soit la méthode la plus rapide ! Comme je l'ai dit, il y a encore beaucoup de temps à trouver, y compris au niveau des réglages. Le premier et le deuxième secteur sont vraiment bons, mais dans le troisième c'est un peu nerveux. Si nous pouvons bien faire les choses, je suis sûr qu'il y a du temps à gagner."

partages
commentaires
La vente de Williams, ce scénario inévitable et crucial

Article précédent

La vente de Williams, ce scénario inévitable et crucial

Article suivant

Verstappen conscient de la menace Ricciardo à Sotchi

Verstappen conscient de la menace Ricciardo à Sotchi
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021