Lewis Hamilton déplore un tour "pas génial"

Vaincu par Valtteri Bottas pour la pole position au Grand Prix du 70e Anniversaire, Lewis Hamilton est particulièrement insatisfait de sa performance.

Lewis Hamilton déplore un tour "pas génial"

Sur le circuit de Silverstone où il compte déjà sept pole positions et autant de victoires, Lewis Hamilton a été devancé par Valtteri Bottas lors de chacun des trois segments qualificatifs ce samedi. Le sextuple Champion du monde s'était pourtant montré plus rapide que son coéquipier lors du premier run de Q3, en pneus tendres, avec 0"116 d'avance. Or, lorsque les Flèches d'Argent ont chaussé les mediums, l'amélioration de Hamilton a été minime, tandis que Bottas s'est propulsé 0"063 devant son chef de file.

Lire aussi :

"Ce n'était pas génial", a lâché Hamilton à l'issue de la séance. "Mais Valtteri a fait du bon travail et méritait la pole, j'imagine. Pour moi, ce n'était simplement pas un dernier tour parfait."

Bottas, quant à lui, peut se féliciter de la 13e pole position de sa carrière, acquise de haute volée après avoir longuement travaillé sur les réglages. "J'adore les qualifications, surtout quand ça se passe bien, c'est une bonne sensation", commente le Finlandais. "C'est vraiment cool d'avoir tiré le meilleur de moi-même et de la voiture. Je pense que nous avons fait un bon pas en avant au niveau des réglages par rapport au week-end dernier. Je pense que c'est pour cette raison que la performance qualificative a été meilleure pour moi aujourd'hui que le week-end dernier. J'en suis vraiment, vraiment satisfait. Et encore une fois, je suis fier de piloter cette voiture exceptionnelle, elle est si rapide !"

Le poleman Valtteri Bottas, Mercedes-AMG Petronas F1 avec le trophée de la pole position Pirelli

Il s'agit désormais de concrétiser pour Bottas, dans un contexte où il n'a converti que cinq de ses 12 poles précédentes en victoire et où Hamilton reste sur trois succès consécutifs. "Mentalement, quand on part de la pole, on ne peut que viser la victoire", souligne-t-il. "Je pense que le rythme de course est là. Le premier job est de prendre un bon départ, comme je l'ai fait la semaine dernière, et de partir de là. Bref, la mentalité est d'essayer de gagner.

Quant à Hamilton, compte tenu des gommes plus tendres apportées par Pirelli ce week-end, il estime qu'il sera difficile d'exécuter une stratégie à un arrêt – stratégie qu'il n'avait d'ailleurs pu mener à son terme sans souci dimanche dernier, victime d'une crevaison dans le dernier tour.

"Je ne pense pas que beaucoup de pilotes vont parvenir à gérer les tendres", estime le vétéran britannique. "Déjà, je faisais de la gestion la semaine dernière, et le pneu n'a pas tenu jusqu'au bout. Il est donc extrêmement improbable que beaucoup de pilotes fassent un seul arrêt demain."

partages
commentaires

Voir aussi :

Un Nico Hülkenberg "plein gaz" s'offre une inattendue 3e place

Article précédent

Un Nico Hülkenberg "plein gaz" s'offre une inattendue 3e place

Article suivant

Esteban Ocon pénalisé sur la grille à Silverstone

Esteban Ocon pénalisé sur la grille à Silverstone
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021