Honda compte trouver davantage de constance en 2020

Après une campagne 2019 marquée par des performances encourageantes mais également une certaine irrégularité, Honda compte jouer la victoire plus régulièrement lors de la saison à venir.

Honda compte trouver davantage de constance en 2020

L'an passé, Max Verstappen a signé le meilleur temps des qualifications au Hungaroring, à Mexico et à Interlagos (perdant sa pole mexicaine pour non-respect d'un drapeau jaune) et a également tourné à moins de deux dixièmes de la pole position à Silverstone et à Austin, mais les Red Bull RB15 étaient reléguées à plus d'une demi-seconde de la référence sur 11 circuits très différents les uns des autres, tels que Bakou, Spa-Francorchamps, Singapour et Suzuka.

Lire aussi :

Les performances du moteur japonais étaient néanmoins satisfaisantes compte tenu des quatre premières années très difficiles du projet actuel – trois avec McLaren, une avec Toro Rosso, sans le moindre podium – mais l'objectif est désormais de passer la vitesse supérieure, dans un contexte où Verstappen a témoigné sa confiance à Red Bull en prolongeant jusqu'à fin 2023.

Lorsque nous lui demandons si l'objectif doit être que la Red Bull soit la seconde meilleure voiture derrière la Mercedes début 2020, Masashi Yamamoto, directeur général de Honda F1, répond à Motorsport.com : "Nous sommes d'accord avec ça. Et pour en faire une réalité, nous – Honda – devons préparer un bon moteur."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

"Cette année [le moteur] était – ne disons pas instable, mais nous avions une préférence quant au circuit. Ce ne devrait pas être le cas. Il faut que nous puissions dire à Max que nous sommes là, performants partout, à chaque course. Nous devons fournir ce type de moteur, faire un bon développement."

Honda avait l'avantage sur Mercedes sur certaines pistes, comme l'a montré la Toro Rosso de Pierre Gasly en devançant Lewis Hamilton de justesse sur la ligne d'arrivée au Brésil, mais reste convaincu d'avoir conclu la saison "encore derrière Ferrari et Mercedes". En revanche, un point positif est clairement la fiabilité, puisque les RB15 n'ont subi aucun abandon lié à l'unité de puissance cette saison, même si le quota de groupes propulseurs a été dépassé, avec des pénalités sur la grille à la clé.

"Je pense que ce que nous avons donné à l'équipe ou à Max cette année, par rapport à avant, est probablement la fiabilité de l'unité de puissance, ce qui lui donne plus de temps pour faire ses réglages en vue des qualifications. Il n'a plus peur que le moteur casse. Il a donc davantage de temps afin de bien régler sa voiture pour la course et les qualifications. Et je pense que c'est la raison pour laquelle Max a eu des meilleurs résultats [qu'en 2018] en particulier", conclut Yamamoto.

partages
commentaires
Russell : Leurs "grands sacrifices" ont semblé normaux aux rookies

Article précédent

Russell : Leurs "grands sacrifices" ont semblé normaux aux rookies

Article suivant

Pour Berger, comparer Hamilton à Senna est désormais légitime

Pour Berger, comparer Hamilton à Senna est désormais légitime
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021