Hülkenberg doute de concurrencer Red Bull en course

Auteur d'une performance exceptionnelle lors des qualifications du Grand Prix de Bahreïn, Nico Hülkenberg ne se montre pas particulièrement optimiste pour la course.

Pourtant, Hülkenberg est parvenu à se qualifier septième, à seulement un dixième de seconde et demi de la Red Bull de Max Verstappen, tandis que l'écart était inférieur à trois dixièmes par rapport à Daniel Ricciardo et Kimi Räikkönen.

Cela semble être l'occasion idéale pour Renault d'inscrire ses premiers points de la saison, surtout avec la présence de Jolyon Palmer à la dixième place de la grille, mais Hülkenberg ne se voit pas menacer Red Bull en course pour autant, s'inquiétant même de la menace que pourrait représenter Williams, dont les pilotes s'élancent huitième et douzième.

"L'écart en qualifications est toujours serré, ce qui est surprenant, mais ensuite, en course, c'est aux alentours d'une seconde", commente l'Allemand. "C'est toujours comme ça, parce qu'en course, quand le pneu n'est plus neuf, la véritable différence se révèle, bien plus grande."

"Je ne pense pas pouvoir concurrencer des voitures comme les Red Bull. Je pense que même Williams, leur rythme de course était très solide vendredi, donc nous verrons ce que nous pouvons faire."

Plus d'expérience

Tandis que les progrès de Renault sont évidents pour la deuxième saison du losange en Formule 1 depuis son retour en tant que constructeur, Nico Hülkenberg souligne l'impact de son influence, lui qui dispute déjà sa huitième saison dans la catégorie reine du sport automobile.

"Je pense que l'expérience que j'ai désormais m'aide à comprendre la voiture", poursuit-il. "Je suis capable de modifier l'équilibre, de gérer les faiblesses de la voiture. Je pense que nous avons maîtrisé la situation d'emblée et travaillé à un très bon niveau avec ce que nous avons. Par la suite, il nous faudra des développements : c'est la seule solution pour changer les caractéristiques de la voiture."

La suite de la saison s'annonce prometteuse pour Renault, qui a déjà évoqué un programme de développement "enthousiasmant" pour la R.S.17. "Il y a quelques bonnes évolutions à venir pour les deux prochains mois. Bien sûr, il faut les tester et vérifier qu'elles fonctionnent comme prévu. Mais il y a certainement beaucoup de travail en cours à l'usine en matière de développement", conclut Hülkenberg.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Nico Hülkenberg
Équipes Red Bull Racing , Renault F1 Team
Type d'article Actualités