Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
70 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
101 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
108 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
143 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
157 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
185 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
192 jours
12 sept.
Course dans
199 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
213 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
217 jours
10 oct.
Course dans
227 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
242 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
249 jours
07 nov.
Course dans
255 jours

Aitken espère populariser la F1 en Corée du Sud

La carrière naissante de Jack Aitken peut-elle engendrer un véritable intérêt pour la Formule 1 en Corée du Sud ?

partages
commentaires
Aitken espère populariser la F1 en Corée du Sud

C'est au Grand Prix de Sakhir 2020 que Jack Aitken est devenu le premier pilote coréen à courir en Formule 1, bien que cet Écossais né à Londres coure sous licence britannique. Il s'agissait d'un événement majeur dans ce domaine pour un pays qui n'a pas vraiment la culture du sport automobile – les pilotes professionnels se comptent sur les doigts de la main.

Lire aussi :

De surcroît, le Grand Prix de Corée de Formule 1, organisé de 2010 à 2013, n'a franchement pas été un succès populaire. Le circuit, situé dans un cadre loin d'être idyllique, était très peu apprécié par les pilotes pour ses caractéristiques techniques. Les spectateurs y étaient rares, les organisateurs trouvaient les frais d'inscription au calendrier trop onéreux, et malgré la volonté de rentabiliser ce circuit à 250 millions de dollars, l'aventure s'est arrêtée après quatre éditions peu mémorables.

Pourtant, Aitken a remarqué un certain engouement pour ses débuts dans l'élite. Rappelons que le pilote de réserve Williams a profité du forfait de Lewis Hamilton pour cause de COVID-19 et de la promotion de George Russell chez Mercedes pour participer au GP de Sakhir dans l'écurie britannique, avec la 16e place à la clé.

"Il y a eu une grande réaction, plus que ce à quoi je m'attendais, ce qui était incroyable car traditionnellement, la Formule 1 n'est pas aussi populaire en Corée", explique Aitken au quotidien hongkongais South China Morning Post. "L'intérêt pour le sport auto demeure naissant. Nous avons beaucoup de fans coréens qui entrent en contact et qui suivent les courses grâce à mes origines. On me demande souvent comment participer."

Aitken voit donc sa nationalité comme un atout pour sa carrière. "Il est de notoriété publique que le sport auto coûte cher et qu'il faut pouvoir se vendre. Les marchés dans l'Orient sont très attractifs et la Corée est certainement au sommet de cette liste. Si [les constructeurs] peuvent m'utiliser à des fins marketing, c'est un vrai plus", conclut l'ancien protégé de Renault.

Stroll : "Beaucoup d'opportunités manquées" en 2020

Article précédent

Stroll : "Beaucoup d'opportunités manquées" en 2020

Article suivant

Retour du nom Schumacher en F1 : Haas ressent "honneur et pression"

Retour du nom Schumacher en F1 : Haas ressent "honneur et pression"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jack Aitken
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021