Kaltenborn furieuse envers Button après le crash de Wehrlein

partages
commentaires
Kaltenborn furieuse envers Button après le crash de Wehrlein
Par : Lawrence Barretto
31 mai 2017 à 07:00

La directrice de Sauber, Monisha Kaltenborn, était furieuse envers Jenson Button après l'accrochage avec Pascal Wehrlein lors du Grand Prix de Monaco.

Pascal Wehrlein, Sauber C36-Ferrari
Jenson Button, McLaren
Jenson Button, McLaren MCL32
Jenson Button, McLaren MCL32
Abandon de Pascal Wehrlein, Sauber
Jenson Button, McLaren MCL32, chases Pascal Wehrlein, Sauber C36-Ferrari lors du premier tour
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Jenson Button, McLaren MCL32
Marcus Ericsson, Sauber C36
Jenson Button, McLaren MCL32

Au 58e tour, les deux pilotes se sont accrochés au Portier, le virage avant le tunnel, et l'effet d'engrenage entre la roue arrière droite de l'Allemand et la roue avant gauche du Britannique a envoyé la Sauber sur son flanc avant qu'elle ne soit stoppée, dans cette position incongrue, par les Tecpro à la sortie du virage, la tête du pilote en contact direct avec ces protections.

Même si Wehrlein a pu sortir lui-même de sa monoplace une fois remise sur ses quatre roues, ces images ont eu de quoi inquiéter, d'autant plus qu'il a connu un accident grave lors de la Race of Champions en début d'année lors duquel il s'était assez sérieusement blessé au dos. Par la suite, il avait dû manquer une partie de sa préparation hivernale et les deux premiers Grands Prix de la saison.

Les commissaires qui se sont saisis de l'incident ont conclu à la responsabilité de Button, qui a donc écopé d'une pénalité de trois places sur la grille de sa "prochaine course cette saison", ainsi que de deux points de pénalité sur sa Super Licence ; des sanctions qui ont très peu de chance de pouvoir s'appliquer, le Champion du monde 2009 n'étant pas attendu sur d'autres épreuves cette année.

Quand il lui a été demandé si elle était furieuse envers le pilote McLaren, Monisha Kaltenborn a déclaré à Motorsport.com : "Oui, je le suis parce que je ne comprends pas comment on peut en arriver à ce genre de situation. Je ne comprends pas comment quelqu'un peut évaluer une situation et se tromper à ce point. Il n'y avait aucun moyen de réaliser la manœuvre, donc je ne sais pas pourquoi il a essayé de le faire."

Sur le plan des performances, la dirigeante indo-autrichienne a été déçue par le manque de rythme de des C36, qui ne leur ont pas permis de jouer les points à l'audace comme en Espagne, où Wehrlein avait terminé huitième en n'effectuant qu'un seul arrêt au stand.

"Le rythme de la voiture n'était pas là, aucune stratégie ne peut vous aider à surmonter cela. C'est une histoire différente, ce qui est aussi frustrant. Maintenant, les ingénieurs ont besoin d'analyser ce qui s'est passé ici et de le rectifier. En dehors de cela, ce genre de situation avec Pascal, je ne comprends pas ce qui s'est passé."

La condition de Wehrlein sera suivie de près

Le casque de Wehrlein ayant touché le Tecpro, il a fallu contrôler son état au centre médical après l'accident, mais les médecins présents ont estimé qu'il n'y avait pas de problème, ce qui devrait vouloir dire que l'Allemand sera présent à Montréal pour le GP du Canada.

Cependant, au vu des complications du début de saison, Sauber préfère jouer la prudence et suivre l'évolution de sa condition physique avant d'éventuellement faire effectuer de plus amples examens médicaux.

S'exprimant pour Motorsport.com après la course, Wehrlein déclarait : "Je me sens bien par rapport au fait de disputer la prochaine course. Mon dos est OK. Après l'accident de la Race of Champions, il a fallu une heure avant que je ressente quelque chose et ensuite la douleur était immense. Actuellement, après deux heures, je me sens bien, donc ça va. Mais c'est difficile à dire. Je verrai comment je me sens dans les prochains jours."

Avec Lawrence Barretto

Article suivant
Cirebox revient sur le Grand Prix de Monaco !

Article précédent

Cirebox revient sur le Grand Prix de Monaco !

Article suivant

Édito - Le cœur a ses raisons que la raison ignore

Édito - Le cœur a ses raisons que la raison ignore
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Pilotes Jenson Button Boutique , Pascal Wehrlein
Équipes McLaren Boutique , Sauber
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités