Le calvaire de Vettel, qui chute au cinquième rang du championnat

partages
commentaires
Le calvaire de Vettel, qui chute au cinquième rang du championnat
Par : Basile Davoine
10 juil. 2016 à 14:42

Ferrari a souffert à Silverstone ce week-end, à l'image de la course rocambolesque de Sebastian Vettel, seulement neuvième à l'arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H enlève un tear-off de son casque
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H

Sebastian Vettel avait vécu un samedi noir à Silverstone, mais ce dimanche aura lui aussi été bien gris. Contraint de s’élancer onzième suite à une pénalité dont il a écopé pour un changement de boîte de vitesses, le quadruple Champion du monde n’a pas pu effectuer la remontée qu’il espérait. 

La pluie tombée avant le départ aurait pu redistribuer les cartes et permettre à l’Allemand de revenir plus vite que prévu vers l’avant du peloton, mais il n’en a rien été. La suite n’a pas été plus heureuse : premier à faire le pari des pneus slicks, il est parti plusieurs fois à la faute, avant qu’une manœuvre de dépassement hasardeuse sur Felipe Massa ne lui coûte cinq secondes de pénalité sur son temps final.

"Je pense que ça allait au début mais j’ai perdu beaucoup de temps avec mon tête-à-queue, et ensuite ça a été difficile de dépasser, je manquais tout simplement de rythme", regrette-t-il. 

"Je crois que la pénalité [avec Massa] n’était pas nécessaire, je n’avais juste pas de grip, je n’ai pas essayé de le faire sortir. Je suis sorti moi aussi... J’avais juste très peu d’adhérence et je ne pouvais aller nulle part d’autre. Disons que si j’avais été tout seul, je serais aussi sorti de piste !"

Vettel quitte Silverstone avec les deux points de la neuvième place, et voit son coéquipier Kimi Räikkönen ainsi que Daniel Ricciardo le doubler au championnat.  

T-shirt Ferrari noir
T-shirt Ferrari
Article suivant
Wolff "soulagé" que Hamilton et Rosberg ne se soient pas accrochés

Article précédent

Wolff "soulagé" que Hamilton et Rosberg ne se soient pas accrochés

Article suivant

Grosjean encaisse avec philosophie son abandon mécanique

Grosjean encaisse avec philosophie son abandon mécanique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités