Leclerc pourra réutiliser le châssis et le moteur accidentés

Bonne nouvelle pour Charles Leclerc : les organes vitaux de sa monoplaces sont indemnes après son violent accident à Djeddah.

Violemment sorti de la piste à la fin des Essais Libres 2 du Grand Prix d'Arabie saoudite, Charles Leclerc a jeté un coup d'œil contrit à sa Ferrari SF21 après en être descendu. Comment ne pas le comprendre ? Sa monoplace était fortement endommagée, à l'avant comme à l'arrière.

Lire aussi :

Cependant, si les mécaniciens de la Scuderia vont devoir travailler d'arrache-pied pour réparer le bolide rouge, il semble que les nouvelles soient bonnes : l'écurie a confirmé pouvoir réutiliser l'unité de puissance et le châssis impliqués dans l'accident, ce qui évitera des frais supplémentaires et une éventuelle pénalité moteur. Quant à la boîte de vitesses, certainement endommagée, pas d'inquiétude puisqu'un exemplaire différent est habituellement utilisé le vendredi et n'entraîne donc pas de sanction en cas de problème.

"Une journée qui ne s'est malheureusement pas terminée de la manière que j'aurais voulue", déplore Leclerc. "Dans l'ensemble, nous avons passé en revue tout ce que nous voulions tester. Le potentiel est présent, et si nous parvenons à tout assembler demain, nous devrions connaître une bonne journée. Je suis désolé pour l'équipe, qui a du pain sur la planche afin de préparer la voiture pour demain, et j'espère faire un travail suffisamment bon pour ramener le meilleur résultat possible afin de les remercier."

Auparavant, les performances de Ferrari s'étaient avérées plutôt encourageantes, puisque Carlos Sainz et Charles Leclerc se sont classés sixième et septième puis septième et dixième des deux séances d'essais libres. L'Espagnol avait toutefois trois dixièmes de déficit sur l'AlphaTauri de Pierre Gasly en EL1, puis quatre dixièmes en EL2.

"Je me sens relativement confiant", déclare Sainz. "Je suis bien monté en puissance au fil de la journée, lentement mais sûrement, et le rythme était présent tout du long. Il y a juste différents composés et différentes charges en carburant que nous devons analyser pour voir qui est devant et qui est derrière. Mais pour l'instant, une nouvelle bataille très serrée entre AlphaTauri, Alpine, McLaren et nous s'annonce. On dirait qu'à partir de la cinquième place ça pourrait être une lutte très serrée, comme au Qatar."

partages
commentaires
Verstappen et Red Bull souffrent de pneus qui font la "diva"
Article précédent

Verstappen et Red Bull souffrent de pneus qui font la "diva"

Article suivant

Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez aux avant-postes

Red Bull a "désespérément besoin" de Pérez aux avant-postes
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021