Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Les commissaires ont tranché : Verstappen vainqueur du GP d’Autriche

partages
commentaires
Les commissaires ont tranché : Verstappen vainqueur du GP d’Autriche
Par :
30 juin 2019 à 17:51

Après leur accrochage du 69e tour du Grand Prix d'Autriche 2019 de F1, Max Verstappen et Charles Leclerc ont été convoqués par les commissaires. La décision est tombée : pas de sanction pour le Néerlandais.

Après une première lutte dans le virage 3 du Red Bull Ring au 68e tour, Charles Leclerc alors en défense et Max Verstappen en attaque se sont de nouveau affrontés dans ce freinage. Contrairement à la boucle précédente toutefois, les choses ont été plus musclées. Après avoir plongé à l'intérieur, le Néerlandais et le Monégasque se sont retrouvés côte à côte, avant un contact et une sortie de piste pour le pilote Ferrari

Lire aussi :

Avec deux tours à parcourir, Verstappen a pris un avantage définitif et a franchi la ligne d'arrivée à la première place, 2,7 secondes devant Leclerc, pendant que les commissaires ouvraient déjà une enquête sur son cas. La question à laquelle ils devaient répondre était alors simple : le pilote Red Bull Racing a-t-il oui ou non commis une infraction dans sa lutte avec son adversaire ?

Et à cette interrogation, les commissaires ont répondu par la négative, permettant ainsi à Verstappen de conserver son succès, sous réserve évidemment d'une action de la part de la Scuderia. Leclerc manque donc de nouveau la victoire, qui le fuit toujours en Formule 1, après être passé très près lors du GP de Bahreïn.

La décision a été justifiée comme suit par les quatre commissaires : "La voiture 33 a tenté de dépasser la voiture 16 au virage 3 du 69e tour en freinant plus tard. Ce faisant, la voiture 33 était aux côtés de la voiture 16 à l'entrée du virage et était totalement sous contrôle [...] pendant la manœuvre pour passer à l'intérieur de la voiture 16. Cependant, les voitures 33 et 16 ont toutes deux négocié le virage l'une à côté de l'autre mais il y avait un espace clairement insuffisant pour le faire. Peu après la corde tardive, en sortant du virage, il y a eu un contact entre les deux monoplaces. Au vu de la totalité des circonstances, nous ne considérons pas qu'un des pilotes a été totalement ou majoritairement responsable de l'incident. Nous considérons qu'il s'agit d'un incident de course."

Article suivant
Robert Kubica élu "Pilote du Jour" du GP d'Autriche 2019

Article précédent

Robert Kubica élu "Pilote du Jour" du GP d'Autriche 2019

Article suivant

Verstappen innocenté : Ferrari ne fera pas appel

Verstappen innocenté : Ferrari ne fera pas appel
Charger les commentaires