Les motoristes devront fournir une spécification identique aux équipes clientes

partages
commentaires
Les motoristes devront fournir une spécification identique aux équipes clientes
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
14 oct. 2015 à 09:14

La FIA a confirmé que les motoristes ne seront pas autorisés à proposer des moteurs de second rang à leurs équipes clientes la saison prochaine, à moins d’un accord unanime. 

Valtteri Bottas, Williams et Kimi Raikkonen, Ferrari
Felipe Massa, Williams
Valtteri Bottas, Williams, Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel, Ferrari
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Valtteri Bottas, Williams FW37 devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF15-T
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB11 et Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10 en lutte pour une position

Red Bull essaie actuellement d’obtenir des unités de puissance Ferrari pour 2016, à condition que celles-ci soient de la même spécification que celles utilisées par la Scuderia. Jusqu’à présent, les négociations dans ce sens ont échoué. Il a ainsi été suggéré que Ferrari fournisse des V6 2015 évolués à Red Bull Racing et Toro Rosso l’année prochaine, l’écurie italienne justifiant le fait qu’il était trop tard pour elle pour fournir tous les moteurs à ses clients dans le cas d’un accord supplémentaire. 

Toutefois, cette possibilité est désormais exclue par les règlements publiés par la FIA ce mercredi. Les textes rendent très clair le fait qu’un motoriste ne pourra pas fournir du matériel de l’année précédente à ses clients. 

L’article 23.5 du Règlement Sportif 2016 précise : "Seules les unités de puissance qui sont identiques aux unités de puissance homologuées par la FIA, en accord avec l’article 4 de ces règles, peuvent être utilisées pendant les saison 2016 à 2020."

Cette règle empêche donc de fournir une spécification moteur différente à une équipe cliente, mais n’écarte pas la possibilité pour une équipe d’usine d’utiliser de meilleures solutions en matière de carburant et d’exploitation de la partie logicielle. 

Unanimité requise

Tel qu’il est publié, le règlement peut avoir une incidence sur l’avenir de Red Bull et ses discussions pour trouver un partenaire moteur. Mais il n’est pas totalement inscrit dans le marbre puisqu’un changement reste possible, à condition que toutes les équipes y soient favorables. 

En effet, passée la date du 30 septembre dernier, tout changement dans la règlementation doit être soumis à l’unanimité des équipes engagées. Des compromis pourraient être trouvés lors de la réunion prévue jeudi entre les motoristes et la FIA. 

Prochain article Formule 1
David Hunt, jeune frère de James, est décédé

Article précédent

David Hunt, jeune frère de James, est décédé

Article suivant

Bruit des moteurs - Trois échappements autorisés en 2016

Bruit des moteurs - Trois échappements autorisés en 2016

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités