Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
13 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
34 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
118 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
223 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Les pires qualifications de l'Histoire de Sauber

partages
commentaires
Les pires qualifications de l'Histoire de Sauber
Par :
30 avr. 2016 à 17:25

Avec la 19e place de Felipe Nasr et la 22e place de Marcus Ericsson lors des qualifications du Grand Prix de Russie, Sauber F1 Team a réalisé le pire résultat de son Histoire.

Marcus Ericsson, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber
Marcus Ericsson, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber
Felipe Nasr, Sauber C35

En termes de performance pure, ce n'était pas forcément aussi catastrophique qu'en apparence. Marcus Ericsson, 22e et bon dernier derrière les deux Manor, est à "seulement" huit dixièmes de la Q2. Le pilote suédois ne cache pas sa déception pour autant.

"C'est évidemment un résultat décevant", reconnaît Ericsson. "J'avais le sentiment que les EL3 représentaient un petit pas en avant pour moi, mais en qualifications, j'ai rencontré de nouvelles difficultés avec les pneus. J'ai peine à les mettre dans la bonne fenêtre de fonctionnement pendant tout le week-end."

"J'ai aussi eu du trafic en qualifications, ce qui n'a pas aidé. De toute façon, nous n'étions simplement pas assez rapides aujourd'hui. Demain, nous essaierons de remonter."

Nasr se sent à l'aise

Relégué à un peu plus de trois dixièmes de la Q2, Felipe Nasr déplore quant à lui l'erreur qu'il a commise dans sa dernière tentative de tour rapide, mais préfère voir le verre à moitié plein.

"Partir 19e est certainement un résultat insatisfaisant", déclare le Brésilien. "C'est dommage, car j'étais sur un bon tour en fin de Q1, mais j'ai freiné un peu trop tard au virage 13."

"Quoi qu'il en soit, je me sens à l'aise dans la voiture ce weekend, et c'est ce qui compte. En termes de réglages, nous avons bien progressé d'une séance à l'autre, donc je vais maintenant travailler sur des détails pour demain. J'ai bon espoir de me battre pour des positions en course."

Sauber est actuellement sur une série de six Grands Prix consécutifs sans marquer de points. Celle-ci semble n'avoir que peu de chances de prendre fin demain.

Article suivant
Räikkönen regrette une erreur qui lui coûte la première ligne

Article précédent

Räikkönen regrette une erreur qui lui coûte la première ligne

Article suivant

Un milliardaire russe se porte acquéreur du Nürburgring

Un milliardaire russe se porte acquéreur du Nürburgring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Qualifications
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Marcus Ericsson , Felipe Nasr
Équipes Sauber
Auteur Benjamin Vinel