Quand Magnussen compare Alonso à Neymar

partages
commentaires
Quand Magnussen compare Alonso à Neymar
Par : Basile Davoine
19 juil. 2018 à 14:49

Deux semaines après une passe d'armes qui a opposé les deux hommes et provoqué la colère de Fernando Alonso, Kevin Magnussen a comparé le pilote espagnol au footballeur Neymar.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team
Kevin Magnussen, Haas F1 Team, marche sur la piste
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18, arrive sur la grille
Kevin Magnussen, Haas F1 Team, marche sur la piste
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18, devant Fernando Alonso, McLaren MCL33, et Sergio Perez, Force India VJM11
Kevin Magnussen, Haas F1 Team
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team, sur la grille

Les antécédents en piste sont relativement nombreux entre Fernando Alonso et Kevin Magnussen, le dernier en date s'étant produit à Silverstone lors du dernier Grand Prix. Le pilote espagnol s'est plaint une première fois du "pilotage très dangereux" lors d'une mésentente durant la première séance d'essais libres, avant de l'accuser de l'avoir poussé hors piste pendant la course. "Ce que j'ai vu avec Magnussen, je ne l'ai jamais vu dans ma vie", avait lancé le pilote McLaren dans sa radio.

Interrogé dans le paddock de Hockenheim quant à ses relations avec le double Champion du monde, Magnussen a répété qu'il n'avait aucun problème avec son homologue, avant de dresser un comparatif entre son adversaire et le joueur de football brésilien Neymar. Ce dernier a beaucoup fait parler de lui lors de la dernière Coupe du monde par ses plongeons exagérés. "Il se plaint beaucoup à la radio", explique Magnussen, "mais on voit ça aussi dans d'autres sports. Même des grands athlètes comme Neymar, ils exagèrent un peu."

Fidèle à sa ligne directrice lorsqu'il est accusé d'un comportement antisportif en piste, Kevin Magnussen s'appuie sur la décision des commissaires. En l'occurrence, dans le cas de Silverstone, ceux-ci n'ont pas sévi en dépit des appels du pied d'Alonso, et Günther Steiner partage ce point de vue.

Lire aussi:

"Les commissaires n'ont pas réagi, le directeur de course n'a pas réagi du tout, alors je ne pense pas avoir besoin de faire un commentaire", rétorque le directeur de l'écurie Haas. "Fernando fait son boulot, c'est certain, c'est l'un des meilleurs pilotes et il est très bon dans tous les domaines. Il le fait depuis longtemps, il sait sur quel bouton appuyer, alors il a essayé. Il essaie de tirer le meilleur de lui-même, et ça n'a pas fonctionné il y a deux semaines."

Ne plus gaspiller

Neuvième à Silverstone, Magnussen a pourtant connu un Grand Prix agité puisque le résultat d'ensemble de son équipe a été compromis d'entrée par un accrochage avec l'autre VF-18 de Romain Grosjean. Un incident sur lequel le pilote danois juge toutefois inutile de polémiquer.

"Je ne vais pas jouer à distribuer les blâmes, il n'y a aucune raison de le faire", prévient-il. "Je pense que nous sommes passés à autre chose, et la situation est assez claire, nous avons une bonne voiture, nous ne voulons pas gaspiller des points donc espérons que ce qui s'est passé ne se reproduira pas." 

"Dans l'équipe, nous sommes très ouverts, proches les uns des autres, donc nous avons pu passer à autre chose assez rapidement. Bien sûr, personne n'est content de ce qui s'est passé, mais c'est comme ça. J'ai quand même réussi à marquer quelques points, mais ça aurait dû être beaucoup plus. Nous devons marquer des points plus régulièrement, avec les deux voitures."

Prochain article Formule 1
Williams mise sur un nouvel aileron avant

Article précédent

Williams mise sur un nouvel aileron avant

Article suivant

Stroll pourrait rejoindre Force India

Stroll pourrait rejoindre Force India
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Jeudi
Lieu Hockenheimring
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Kevin Magnussen
Équipes McLaren Boutique , Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités