Mateschitz - Réduire l'écart avec Mercedes serait déjà un succès

partages
commentaires
Mateschitz - Réduire l'écart avec Mercedes serait déjà un succès
8 févr. 2015 à 15:11

Grand patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz a passé la journée de mardi dernier à Jerez, auprès de ses troupes

Grand patron de Red Bull, Dietrich Mateschitz a passé la journée de mardi dernier à Jerez, auprès de ses troupes. L'homme d'affaires était aux côtés du personnel des deux équipes qui lui appartiennent, Red Bull Racing et Toro Rosso.

Après avoir dominé la F1 pendant quatre saisons entre 2010 et 2013, Red Bull est désormais dans la peau du challenger face à une équipe Mercedes qui a su profiter de la nouvelle réglementation technique et de son avantage moteur pour se placer au sommet. Mateschitz ne s'attend d'ailleurs pas à ce que cette situation évolue considérablement. "Mercedes est toujours devant et il semble qu'il n'y aura aucun changement à leur domination", craint-il.

Néanmoins, Red Bull fait tous les efforts possibles, tout comme son motoriste Renault, avec des liens renforcés, et l'objectif est clairement de se rapprocher au plus vite.

"Si Renault peut réduire l'écart de 40 ou 50 cv, nous devrions être en bonne position, à condition d'avoir de nouveau une bonne voiture. Mais je n'en doute pas. Réduire l'écart serait déjà un succès", estime Mateschitz.

Si Red Bull Racing reste évidemment l'écurie de pointe de la marque de boissons énergisantes, Mateschitz ne délaisse pas non plus Toro Rosso, qu'il continue de percevoir comme la pouponnière idéale pour les jeunes pilotes. Avec un line-up plus jeune que jamais, composé de Max Verstappen et Carlos Sainz, l'écurie italienne devra toutefois répondre à des objectifs ambitieux.

"Nous avons deux excellents jeunes pilotes là-bas. L'objectif n'a pas changé, Toro Rosso est l'école des jeunes talents. Je partage l'opinion de Franz [Tost] selon laquelle Toro Rosso devrait disputer la cinquième place du championnat constructeurs."

Prochain article Formule 1
Ron Dennis - Alonso n'a pas demandé à être numéro 1

Article précédent

Ron Dennis - Alonso n'a pas demandé à être numéro 1

Article suivant

Exclu - Carlos Sainz : J'étais certain que le Dakar 2015 serait difficile

Exclu - Carlos Sainz : J'étais certain que le Dakar 2015 serait difficile

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz , Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing , Mercedes , Toro Rosso
Type d'article Actualités