Mercedes confiant en sa force, même en cas d'ouverture du gel moteur

partages
commentaires
Mercedes confiant en sa force, même en cas d'ouverture du gel moteur
13 sept. 2014 à 14:15

Mercedes a été le meilleur élève de la classe en développant mieux que tout le monde son unité de puissance à l'aube de l'entrée en vigueur de la nouvelle ère de propulsions V6 Turbo hybrides en F1

Mercedes a été le meilleur élève de la classe en développant mieux que tout le monde son unité de puissance à l'aube de l'entrée en vigueur de la nouvelle ère de propulsions V6 Turbo hybrides en F1.

En travaillant avec près de trois ans d'anticipation sur le projet, le constructeur allemand a pris près de 12 mois d'avance sur le lancement des programmes Renault et Ferrari, tandis que la date officielle du lancement du projet Honda, qui arrive l'an prochain avec McLaren, reste difficile à déterminer.

Quoi qu'il en soit, le gel des développements sur le moteur en cours de saison a assuré à Mercedes une domination depuis le début de l'année, et même les corrections et fiabilisations chez Renault ne suffisent pas à mettre suffisamment à mal la suprématie du duo Rosberg/Hamilton.

Pour autant, Toto Wolff explique que Mercedes n'est pas fermé au fait de laisser de la place à un retour de ses concurrents en assouplissant le gel de moteurs. Même si une telle flexibilité aurait pour conséquence théorique de permettre aux rivaux de reprendre du terrain, rien n'est jamais fait par charité en F1, et il y a fort à parier qu'une telle déclaration s'accompagne de la confiance de Wolff en la capacité de Mercedes à assurer un gain similaire à celui de ses rivaux en travaillant également sur sa propre unité de puissance.

Sans aller jusqu'à proposer l'ouverture totale des changements d'architecture cours de saison, Wolff suggère qu'il pourrait être possible d'accorder plus de crédits de changements (tokens).

"Il n'est pas souhaitable d'ouvrir l'homologation et le gel; la question est la consommation de ces tokens à n'importe quel moment de l'année", précise-t-il à Sky Sports, tout en ajoutant que la réflexion n'en est qu'à ses prémices.

"Nous allons reprendre et discuter correctement, et voir ce que l'on peut faire. Mais nous sommes relativement ouverts à tout".

Wolff est confiant quant au fait que Mercedes en a aussi sous le pied et sait disposer de ressources financières et humaines particulièrement importantes pour maintenir, voire creuser son avantage.

"Pourquoi pas? Si dans le même temps, nous pouvons travailler sur notre moteur, alors, nous n'avons pas de problème. Nous ne voulons pas que ce soit comme en GP2 avec des moteurs standardisés. Donc soit l'on ouvre et tout le monde développent de la façon qu'il le pense, ou l'on impose le gel. Nous sommes ouverts pour les deux directions".

Prochain article Formule 1
Mercedes - Rosberg a un mental solide

Article précédent

Mercedes - Rosberg a un mental solide

Article suivant

Difficile de trouver les réglages sur la piste évolutive de Singapour

Difficile de trouver les réglages sur la piste évolutive de Singapour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Toto Wolff
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes Boutique , McLaren Boutique
Type d'article Actualités