Mercedes minimise (encore) son avantage

partages
commentaires
Mercedes minimise (encore) son avantage
19 mars 2014 à 17:06

Si Mercedes enfile bien entendu le costume d’équipe favorite pour la gagne en ce début de saison 2014, Toto Wolff ne manque pas de faire remarquer que le weekend australien du team fut tout sauf serein, en dépit de la victoire nette de Nico Rosberg

Si Mercedes enfile bien entendu le costume d’équipe favorite pour la gagne en ce début de saison 2014, Toto Wolff ne manque pas de faire remarquer que le weekend australien du team fut tout sauf serein, en dépit de la victoire nette de Nico Rosberg.

En plus d’un pépin en Essais Libres 1, Lewis Hamilton a rencontré une seconde avarie moteur en tout début de course, et n'a pu profiter de sa pole position. Au final, l’équipe est revenue avec les 25 points de la victoire, mais le solide résultat d’ensemble de McLaren (P2 et P3) place le team de Woking en tête du classement constructeurs.

De nombreuses équipes, à commencer par McLaren et Ferrari, n’ont pas caché que leur rythme de course évoluait à environ une seconde de celui de Mercedes à l’heure actuelle.

"Oui, je dirais que nous avons un petit peu de marge en termes de performance, mais pas beaucoup", estime ainsi Toto Wolff, qui ne souhaite pas s’avancer sur un chiffre.

"Je ne pense pas qu’il faille se détendre et penser qu’il s’agit d’un matelas confortable. Le fait est que sur une saison normale, on aurait deux secondes de courbe de développement jusqu’au terme de la saison ; mais avec ces nouvelles voitures, la courbe est encore plus brute. Compte tenu de ce fait, un avantage peut rapidement devenir un désavantage en quelques courses".

Wolff refuse ainsi que Mercedes soit présenté comme le team à attendre devant à chaque rendez-vous.

"C’était le premier weekend de course ; nous avons remporté la manche et ça avait l’air OK du point de vue du rythme, mais parler de nous comme des favoris après la première course est un peu exagéré".

L’an dernier, la victoire à Melbourne avait été remporté par la Lotus de Kimi Räikkönen. Le duo ne s’était plus imposé par la suite.

Prochain article Formule 1
McLaren développera de façon agressive pour reprendre Mercedes

Article précédent

McLaren développera de façon agressive pour reprendre Mercedes

Article suivant

Hamilton pense que le carré d'as reste le même

Hamilton pense que le carré d'as reste le même