Mercedes a bien progressé avec sa boîte de vitesses

En quelques jours entre les deux Grands Prix disputés sur le Red Bull Ring, Mercedes pense avoir fait d'importants progrès avec la fiabilité de sa boîte de vitesses mais ne prend rien pour acquis sur ce point.

Mercedes a bien progressé avec sa boîte de vitesses

Lors du Grand Prix d'Autriche, Mercedes s'était retrouvé en proie à des problèmes de capteur sur ses boîtes de vitesses, notamment en raison de fortes vibrations. Durant une grande partie de la course, Valtteri Bottas et Lewis Hamilton avaient reçu l'ordre de se tenir le plus possible à l'écart des vibreurs et l'écurie allemande redoutait l'abandon des deux monoplaces. Le Finlandais s'était finalement imposé devant son coéquipier, classé quatrième après avoir reçu une pénalité.

Évoquant un "problème complexe" après cette course, Mercedes a mis les bouchées doubles pour aborder plus sereinement le Grand Prix de Styrie, lui aussi disputé sur le tracé de Spielberg. Des mesures ont été prises entre les deux épreuves et elles semblent avoir porté leurs fruits, alors que l'équipe s'est offert un doublé.

Lire aussi :

"Nous n'avons pas eu d'inquiétudes", se félicite Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Je demandais régulièrement à Simon [Cole] si nos systèmes étaient OK, car le week-end dernier c'était un peu effrayant. La boîte de vitesses allait bien, et je suis vraiment satisfait de ce qu'a fait l'équipe, de ce que les gars ont fait pour régler ça. Concernant la suspension, nous avons constaté une contrainte mais pas de surcharge. C'était donc un solide pas en avant."

Vainqueur du Grand Prix, Hamilton a confirmé que la boîte de vitesses "n'était pas un problème" durant la course de dimanche. "Les gars ont fait un travail fantastique pendant la semaine afin de comprendre quel était le souci", a-t-il ajouté. "Ce n'était pas particulièrement majeur, mais ça aurait pu avoir de plus grandes conséquences, donc ils ont fait un excellent travail pour rectifier ça. Nous ne les avons pas vraiment entendus en parler depuis le début du week-end, donc nous avons pu piloter normalement."

Si le problème ne s'est pas à nouveau présenté, Toto Wolff demeure prudent et assure qu'il n'est pas encore totalement sûr que tout soit réglé. "Quand on rencontre un tel problème, on n'est jamais certain à 100% de l'avoir résolu, car nous ne sommes pas sûrs à 100% de la cause", précise-t-il. "Nous pensons que les vibreurs en faisaient partie, mais nous devons améliorer le design dans ce domaine car il semble être un peu vulnérable. Je ne doute pas que nous comprendrons très bientôt."

partages
commentaires
Alonso espère pouvoir aider les jeunes de l'académie Renault

Article précédent

Alonso espère pouvoir aider les jeunes de l'académie Renault

Article suivant

Racing Point estime en avoir sous le pied

Racing Point estime en avoir sous le pied
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021