Marquer un ou deux points serait "fantastique" pour Haas

L'écurie Haas a un objectif modeste pour la saison 2021 de Formule 1.

Marquer un ou deux points serait "fantastique" pour Haas

On le sait, 2021 sera une saison de transition pour Haas F1 Team. En grande difficulté lors d'une campagne 2020 particulièrement compliquée, l'écurie américaine a développé sa monoplace au minimum pour cette année – sans même utiliser ses jetons de développement autorisés dans un contexte de gel des châssis – et a recruté deux rookies, Mick Schumacher et Nikita Mazepin.

Lire aussi :

L'objectif assumé est de privilégier les finances tout en préparant la nouvelle réglementation technique de 2022 ; ainsi, l'objectif pour 2021 est particulièrement modeste sans être surprenant, puisque Haas devrait passer la saison en fond de grille.

Lorsqu'il lui est demandé ce qui ferait de cette saison un succès pour Haas, le directeur d'équipe Günther Steiner répond : "J'espérerais que nos deux pilotes auront appris autant que possible et peut-être même encore davantage afin de se préparer pour l'an prochain. Si nous pouvons marquer un ou deux points à un moment, ce sera un résultat fantastique. Mais nous sommes réalistes, et les points seront difficiles à accrocher. Tant que nous apprenons, progressons et pouvons retrouver notre niveau du passé, je suis content. Cette saison va être difficile, mais nous en tirerons quelque chose de bon, nous y arrivons toujours."

"La lumière au bout du tunnel est 2022, où nous retrouverons notre pleine force car nous nous sommes ressaisis l'an dernier et avons fait un pas en arrière pour en faire deux en avant." Ainsi est décrite la stratégie de concentrer toutes les ressources sur cette nouvelle réglementation technique qui débutera l'an prochain.

L'une des clés du niveau de performance de Haas en 2021 sera en tout cas la progression annoncée de l'unité de puissance Ferrari, qui manquait cruellement de performance l'an dernier. La Scuderia assure avoir fait un bond en avant de ce côté-là, Alfa Romeo y croit également, mais chez Haas, on se garde bien de tirer des conclusions.

"Pour nous, il est très difficile de faire une comparaison avec l'unité de puissance de l'an dernier", indique Steiner. "Mais je fais entièrement confiance à Ferrari quant à ce qu'ils nous disent ainsi que ce qu'ils font. Nous voyons sur leur voiture que c'est mieux. De notre côté, nous avons concentré nos essais sur le fait de donner aux deux rookies autant de tours que possible. Nous ne pouvions pas vraiment faire de comparaison car Mick, par exemple, n'était dans la voiture l'an dernier que pour une journée entière après Abu Dhabi, et Nikita n'a piloté une Haas pour la première fois que lors de notre shakedown à Bahreïn cette année. Je fais entièrement confiance à Ferrari et suis sûr que l'unité de puissance est plus puissante."

partages
commentaires
La première chaîne d'info en continu sur les sports mécaniques va voir le jour

Article précédent

La première chaîne d'info en continu sur les sports mécaniques va voir le jour

Article suivant

Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel

Alonso : "Je suis meilleur" qu'Hamilton, Verstappen et Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021