Réactions
Formule 1 GP de Grande-Bretagne

Ocon 18e sur la grille : "C'est embarrassant"

Éliminé lors de la première partie des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, Esteban Ocon a déploré une séance "très décevante".

Esteban Ocon, Alpine A524
Kevin Magnussen, Haas VF-24
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Christian Horner, directeur de l'équipe Red Bull Racing
Détail technique de la Ferrari SF-24
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Lando Norris, McLaren MCL38
Pedro de la Rosa, ambassadeur de l'équipe Aston Martin F1 Team, avec Martin Whitmarsh, PDG du groupe Aston Martin Performance Technologies
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24, quitte le garage
Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team
Valtteri Bottas, Stake F1 Team Kick Sauber C44
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, dépasse Logan Sargeant, Williams FW46
George Russell, Mercedes F1 W15
Kevin Magnussen, Haas F1 Team
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Valtteri Bottas, Stake F1 Team Kick Sauber C44
Guanyu Zhou, Kick Sauber C44
Logan Sargeant, Williams FW46
Nico Hulkenberg, Haas F1 Team
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Lance Stroll, Aston Martin AMR24
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Zhou Guanyu, Stake F1 Team Kick Sauber C44, dans le garage
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15
Lando Norris, McLaren F1 Team
Mur des stands pour le prochain film Brad Pit F1
Volant de la voiture de Pierre Gasly, Alpine A524
Nico Hulkenberg, Haas VF-24, fait un arrêt au stand
Nicolas Hamilton dans le garage Mercedes
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Lando Norris, McLaren MCL38
Oliver Bearman, Haas F1 Team
Lando Norris, McLaren MCL38
Lando Norris, McLaren MCL38
Sergio Perez, Red Bull Racing RB20
Kevin Magnussen, Haas F1 Team
George Russell, Mercedes F1 W15
Max Verstappen, Red Bull Racing
Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team
Lance Stroll, Aston Martin AMR24
George Russell, Mercedes F1 W15
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Zhou Guanyu, Stake F1 Team Kick Sauber C44
Lance Stroll, Aston Martin AMR24
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Tom McCullough, directeur des performances, Aston Martin F1 Team
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Martin Whitmarsh, PDG du groupe Aston Martin Performance Technologies
Nico Hulkenberg, Haas VF-24
Lewis Hamilton, Mercedes F1 W15, George Russell, Mercedes F1 W15
Valtteri Bottas, Stake F1 Team Kick Sauber C44
Yuki Tsunoda, RB F1 Team VCARB 01, Oscar Piastri, McLaren MCL38, Daniel Ricciardo, RB F1 Team VCARB 01
Lance Stroll, Aston Martin AMR24, Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Fans dans une tribune
L'ancien champion du monde Jenson Button
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Les maréchaux agitent le drapeau rouge
Zhou Guanyu, Stake F1 Team Kick Sauber C44
George Russell, Mercedes F1 W15
Charles Leclerc, Ferrari SF-24
L'acteur Brad Pitt pendant le tournage d'un prochain film.
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Les trois premiers qualifiés Lando Norris, McLaren F1 Team, George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team
Oscar Piastri, McLaren MCL38, dans les stands pendant les qualifications
Carlos Sainz, Ferrari SF-24, retourne au garage
George Russell, de l'écurie Mercedes-AMG F1 Team, fête son arrivée au Parc Ferme.
Max Verstappen, Red Bull Racing RB20
Charles Leclerc, Ferrari SF-24
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Nico Hulkenberg, Haas VF-24
Oscar Piastri, McLaren MCL38
Fernando Alonso, Aston Martin AMR24
Nico Hulkenberg, Haas VF-24
Fernando Alonso, Aston Martin F1 Team
George Russell, poleman, Mercedes-AMG F1 Team
Mohammed Ben Sulayem, Président de la FIA, félicite Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 Team
Max Verstappen, Red Bull Racing, Alex Albon, Williams Racing
George Russell, Mercedes-AMG F1 Team, Lando Norris, McLaren F1 Team
84

Lors de la séance de qualifications du Grand Prix de Silverstone, Esteban Ocon n'a pu aller au-delà de la première phase et a échoué à la 18e place. Le pilote Alpine était en passe de rejoindre la Q2 avec plus d'une seconde d'avance sur Fernando Alonso, qui lui est allé jusqu’en Q3, avant d'avorter son dernier tour et de rentrer au stand.

La Q1 a été quelque peu chaotique à cause de la météo changeante typique du circuit anglais. Les pilotes ont d'abord effectué un premier tour en pneus intermédiaires avant que Sergio Pérez ne provoque un drapeau rouge. Ils sont ensuite ressortis en pneus slicks à seulement quelques minutes de la fin et avec une dernière chance pour tenter de rejoindre la Q2.

Ocon a expliqué avoir été convaincu d'avoir passé la ligne d'arrivée avant la fin du chrono, ce que son équipe, elle, conteste : "En fait, c'est simple, sur le système il était marqué que j'avais pris le drapeau à damier. Pour moi j'étais sûr de ne pas l'avoir pris, j'étais sûr d'être passé après. J'ai demandé trois fois à l'équipe et elle m'a confirmé qu'on l'avait pris et que c'était fini."

"En fait, même avant ça, on a pris toutes les mauvaises décisions", explique le Français au micro de Canal+. "On a attaqué au mauvais moment, on a rechargé quand la piste était la plus sèche, et ça n'allait clairement pas dans notre sens. On était décalés par rapport à la plupart des gens. [...] On s'est complètement raté sur toute la séance, c'est embarrassant pour nous. Donc il faudra qu'on récupère les positions que l'on pourra demain, mais en tout cas, aujourd'hui notre séance de qualifications est très décevante."

Interrogé justement sur ses possibilités en course demain, le pilote français ne semble pas tellement convaincu de pouvoir rattraper son début de week-end compliqué : "Pour l'instant, on était mieux sur des conditions plus sèches que mouillées. On a eu beaucoup de difficultés en EL3. Là, les conditions étaient un peu plus favorables pour nous sur cette qualif. Il faudra voir ce qu'on décide de faire. On n'a pas le bon setup non plus s'il fait sec. On avait essayé de se baser sur la pluie. Toute la journée a été chaotique."

Esteban Ocon, Alpine A524

Esteban Ocon, Alpine A524

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

De son côté, Pierre Gasly n'a pas effectué plus de trois tours lors de cette séance. Une issue logique puisque le Français partira dernier demain après avoir changé plusieurs pièces moteur sur sa monoplace. Le pilote Alpine semble plus optimiste que son coéquipier sur une possible remontée demain.

"Aujourd'hui, on n'a même pas essayé, on part dernier demain", explique Gasly au micro de Canal+. "On a juste fait un tour en intermédiaires puis on est sorti en softs. On s'est dit que ce serait des conditions un peu serrées. La priorité c'est de faire passer l'autre voiture en Q2 et il n'y avait pas d'intérêt pour moi d'essayer de passer et de potentiellement repousser l'autre voiture. On a décidé de rentrer à trois tours de la fin, pour nous ça n'aurait rien changé. Après c'est sûr que j'aurais bien aimé rouler un petit peu mais bon, on sait que notre week-end commence demain et c'est ça qu'il faudra maximiser."

"Il va falloir voir les conditions [pour la course demain]. On le voit encore aujourd'hui : un coup ça sèche ensuite il pleut, etc. On sait que ça va être compliqué. Sur cette piste, on a un peu plus de mal que sur les autres mais on sait que s'il pleut, tout peut se passer. On voit qu'il y a des chances de pluie pour le départ donc il faudra être préparé. C'est simple de faire des erreurs donc il y aura des opportunités à aller chercher demain. On va essayer de remonter."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Qualifs - En pole position, Russell mène un triplé britannique
Article suivant Russell : "La plus grande pression que j'aie jamais ressentie"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France