Ocon débute chez Renault, Bottas meilleur temps à Yas Marina

Valtteri Bottas (Mercedes) a dominé la première journée des essais d'après-saison à Abu Dhabi, devant Sebastian Vettel (Ferrari). Esteban Ocon a débuté son aventure Renault.

Ocon débute chez Renault, Bottas meilleur temps à Yas Marina

L'événement du jour était bien évidemment la présence chez Renault d'Esteban Ocon. Le pilote Français a parcouru ses premiers tours de roue au volant de la R.S.19, qui a permis au Losange de se classer cinquième du championnat constructeurs. De retour après une année sans volant de titulaire, l'ancien pilote Manor et Force India/Racing Point va bénéficier de la préparation maximale pour 2020, ayant été libéré par Mercedes dès ce lundi.

Ocon a terminé cette première journée au huitième rang, avec 77 tours au compteur, un problème de baquet l'empêchant d'en faire plus. Il pourra malgré tout se rattraper demain puisqu'il sera à nouveau aligné. La feuille des temps a par ailleurs été dominée par son ancien équipier chez Mercedes, Valtteri Bottas, qui précède Sebastian Vettel sur Ferrari, Daniil Kvyat sur Toro Rosso et Sergio Pérez sur Racing Point.

Voir aussi :

Pérez et Vettel se sont accrochés au virage 11, dans un remake moins destructeur de l'incident entre Romain Grosjean (Haas) et Bottas en Essais Libres 2, qui a tout de même envoyé l'Allemand en tête-à-queue et l'a laissé avec une crevaison. Grosjean, justement, complète le top 5 de cette journée.

Septième aux chronos, Max Verstappen (Red Bull) a été le pilote le plus assidu en piste avec un total de 153 boucles de la piste de Yas Marina. Au contraire, Sean Gelael (Toro Rosso) et Roy Nissany (Williams) ont été les plus discrets, et pour cause : ils n'ont roulé qu'une demi-journée, le premier ayant cédé sa place à Kvyat et le second ayant succédé à George Russell.

Pour rappel, lors de ces tests, chaque équipe dispose de dix trains de pneus par jour, avec un mélange entre ceux de 2019 et ceux de 2020. C'est sur la base des retours des pilotes et des écuries sur la qualité des gommes 2020 qu'il sera décidé ou non de procéder à un vote pour conserver les pneus 2019 l'an prochain.

Essais d'Abu Dhabi - Jour 1

P. Pilote Équipe Temps Pneus Écart Tours
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1:37.124  2019   138
2 Germany Sebastian Vettel Ferrari 1:37.991  2020 0.867 136
3 Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 1:38.183  2020 1.059 72
4 Mexico Sergio Perez Racing Point 1:38.434  2020 1.310 120
5 France Romain Grosjean Haas 1:39.526  2020 2.402 146
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 1:39.741  2020 2.617 125
7 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1:39.926  2020 2.802 153
8 France Esteban Ocon Renault 1:39.962  2020 2.838 77
9 United Kingdom George Russell Williams 1:40.368  2020 3.244 87
10 Finland Kimi Raikkonen Alfa Romeo 1:40.903  2019 3.779 93
11 Indonesia Sean Gelael Toro Rosso 1:41.640  2020 4.516 67
12 Israel Roy Nissany Williams 1:44.760  2020 7.636 41

partages
commentaires
Hamilton chez Ferrari ? "25% de chances" selon Wolff

Article précédent

Hamilton chez Ferrari ? "25% de chances" selon Wolff

Article suivant

Ocon veut contrer le "gros problème" de 2020 grâce à ses 1ers tests

Ocon veut contrer le "gros problème" de 2020 grâce à ses 1ers tests
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021