Ocon scotché en Q1 par le drapeau jaune de Sainz

"Très déçu", Esteban Ocon a été éliminé dès la première partie des qualifications du Grand Prix de Bahreïn.

Ocon scotché en Q1 par le drapeau jaune de Sainz

Après un début de week-end plutôt discret, pour ne pas dire difficile, on pouvait s'attendre à observer Alpine dans le dur ce samedi en qualifications. Néanmoins, voir Esteban Ocon se faire sortir dès la Q1 n'était certainement pas attendu. Et en performance pure, cela n'aurait d'ailleurs pas dû arriver. Le Français a en fait payé le prix fort d'une première tentative imparfaite, puis d'une seconde entravée par la présence d'un drapeau jaune, qui a d'ailleurs piégé de la même manière Sebastian Vettel.

Bilan, une triste 16e place et une position lointaine sur la grille de départ, qui rendra la course particulièrement compliquée pour lui. C'est forcément déçu qu'Ocon s'est présenté devant la presse après son élimination, mais sans colère, laissant davantage place à une forme de fatalité ainsi qu'à l'espoir d'un lendemain meilleur. Néanmoins, il regrette un scénario qu'il a déjà connu plusieurs fois en fin de saison dernière.

Lire aussi :

"On a attrapé le drapeau jaune de Carlos Sainz en sortie du virage 8, du coup je n'ai pas pu accélérer à fond en sortie, j'ai dû lâcher et respecter la règle, forcément", explique-t-il au micro de Canal+. "Donc on a bien perdu une demi-seconde, ce qui nous faisait passer largement en Q2." Cette demi-seconde théorique l'aurait en effet placé aux alentours de la 13e place en Q1. Mais il n'en a rien été, mettant à terre le travail de fond visiblement rassurant qui avait été mené lors des trois séances d'essais libres.

"On avait très bien travaillé pendant les séances d'essais, on avait bien fait progresser la voiture, on pensait vraiment qu'il y avait pas mal de performance à tirer dans cette qualif, donc c'est dommage", déplore Esteban Ocon. "Je suis très déçu. Ça fait quelques séances que je me chope ce petit drapeau jaune, c'est comme ça. Demain il faudra remonter, on va tout faire pour remonter dans les points."

Le pilote normand sait également que s'il s'est retrouvé dans cette situation, c'est aussi parce qu'il n'a pas été suffisamment efficace lors de son premier run de la séance. "Dans la première tentative, j'ai eu un petit blocage, qui m'a fait perdre un peu de temps", confesse-t-il. "Il y avait tout pour se rattraper sur la deuxième, mais ça ne passe pas, c'est comme ça."

L'A521 en avait indéniablement les moyens, puisque Fernando Alonso a accédé à la Q3, où il a signé un chrono qui lui permettra de s'élancer dimanche depuis la neuvième position sur la grille de départ.

partages
commentaires
Qualifs - Verstappen ne laisse pas d'espoir à Hamilton
Article précédent

Qualifs - Verstappen ne laisse pas d'espoir à Hamilton

Article suivant

Verstappen : "Aucune garantie" malgré la pole autoritaire

Verstappen : "Aucune garantie" malgré la pole autoritaire
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021