Palmer privé de qualifications à Bakou

partages
commentaires
Palmer privé de qualifications à Bakou
Par : Benjamin Vinel
24 juin 2017 à 13:46

Le samedi de Jolyon Palmer à Bakou n'aura pas duré longtemps, pour cette deuxième journée du Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Des commissaires assistent Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, après son crash
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17

Jolyon Palmer a en effet été victime d'une fuite de carburant après seulement quatre tours en EL3, ce qui a provoqué un incendie sur sa monoplace. Cet incident a requis un changement d'unité de puissance impossible a réaliser dans les deux heures environ dont l'écurie disposait avant les qualifications.

"Je me sentais bien, j'aime bien piloter sur cette piste", déclare néanmoins le Britannique, qui n'était pas loin du meilleur temps de son chef de file Nico Hülkenberg en EL2. "Nous avons eu une fuite de carburant et voilà, c'est comme ça."

Reste à savoir ce que Palmer peut attendre pour cette course, alors qu'il n'a effectué que 36 tours du circuit azéri jusqu'à présent, bien moins que ses rivaux. Le pilote Renault devrait occuper la 18e place de la grille de départ, profitant des lourdes pénalités infligées aux McLaren pour changement de moteur.

"L'an dernier, tout le monde s'attendait aux crashs et au chaos qu'on a vu en GP2, et il ne s'est rien passé", souligne-t-il. "Nous partirons peut-être des stands, j'espère pouvoir gagner quelques places au début, puis on verra ce qui se passera. Si les McLaren sont derrière nous, nous devrons être sur la grille, c'est pas mal de ne pas participer aux qualifications et d'être 18e !"

Conséquence de cette non-participation aux qualifications, Jolyon Palmer n'a toujours pas battu son coéquipier Nico Hülkenberg dans cet exercice. Une déconvenue qui arrive à un bien mauvais moment : la pression monte sur les épaules de l'Anglais, dont le compteur de points reste vierge.

Article suivant
Le président de Sauber dénonce une tentative de démolition

Article précédent

Le président de Sauber dénonce une tentative de démolition

Article suivant

Frustration difficilement dissimulable pour Grosjean en qualifications

Frustration difficilement dissimulable pour Grosjean en qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel