Pérez : "Hülkenberg, mon coéquipier le plus fort"

partages
commentaires
Pérez :
4 août 2014 à 14:57

Capable d’offrir un podium à Force India à Bahreïn, mais aussi de manquer les points à cinq reprises, Sergio Pérez souffre d’un manque de régularité depuis le début de la saison

Capable d’offrir un podium à Force India à Bahreïn, mais aussi de manquer les points à cinq reprises, Sergio Pérez souffre d’un manque de régularité depuis le début de la saison. Un défaut d’autant plus criant face à coéquipier aussi efficace que Nico Hülkenberg, qui n’a laissé échapper le top 10 qu’une seule fois, à Budapest.

Le pilote mexicain est malgré tout satisfait de sa situation au sein de l’écurie indienne, et il se réjouit de sa bonne collaboration avec son coéquipier allemand. Les 40 points qui séparent les deux hommes au classement du Championnat du Monde ne sont assurément pas représentatifs de leur rythme en piste.

« Nico est sans aucun doute le coéquipier le plus fort que j’ai eu en F1 », reconnait Pérez auprès de GP Update. « Il est très complet. Il a fait ressortir le meilleur de moi-même. Je suis très heureux d’avoir un coéquipier comme lui, qui me pousse, et je crois que je le pousse aussi. »

Un sentiment que partage également Hülkenberg

.

En 2013, Pérez avait côtoyé Jenson Button chez McLaren, après deux saisons passées aux côtés de Kamui Kobayashi chez Sauber.

Récemment, Vijay Mallya a fait part de sa grande satisfaction de disposer d'un tel line-up dans son écurie, confiant qu’il ne voyait pas de raison d’en changer. Une sérénité palpable également chez l’ancien pilote McLaren.

« Nous avons une bonne relation et nous travaillons bien ensemble. Nous faisons un excellent travail pour l’équipe, et l’équipe est heureuse. Je crois que le meilleur est à venir », promet Pérez.

Prochain article Formule 1
Pilotes : McLaren dans une position d'attente

Article précédent

Pilotes : McLaren dans une position d'attente

Article suivant

Comment est née la douche au champagne ?

Comment est née la douche au champagne ?
Charger les commentaires