Performance et fiabilité : Honda croit au bon compromis

partages
commentaires
Performance et fiabilité : Honda croit au bon compromis
Par :
19 févr. 2019 à 14:50

Honda a privilégié la communication et les discussions avec Red Bull Technology pour trouver le meilleur point d'équilibre possible en 2019, afin d'offrir une unité de puissance que le motoriste nippon espère à la fois fiable et performante.

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Max Verstappen, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15
Alex Albon, Scuderia Toro Rosso STR14, avec de la peinture aéro
Christian Horner, directeur de Red Bull Racing
Alex Albon, Scuderia Toro Rosso STR14

Alors que la deuxième journée d'essais est déjà largement consommée à Barcelone, Honda déjoue les pronostics des plus pessimistes pour ce qui concerne la fiabilité. Depuis lundi, l'unité de puissance japonaise ne rencontre aucun souci dans la Red Bull RB15, tout en profitant des tours accumulés également par Toro Rosso. Un point de départ plus que satisfaisant, qui tend à confirmer la bonne intégration de l'unité de puissance dans le châssis conçu à Milton Keynes.

Lire aussi:

L'installation du moteur Honda dans la Red Bull, Christian Horner l'a décrite lundi comme "de toute beauté", comparant ce qui avait été fait à une "horlogerie suisse". Chez Honda, on précise que ce travail a été simplifié par les bonnes synergies mises en place avec le nouveau partenaire, tout en s'appuyant sur l'expérience de 2018 avec Toro Rosso.

"Nous avons commencé à travailler avec Red Bull Technology, ce qui implique une synergie entre Toro Rosso et Red Bull", rappelle Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1. "Honda a travaillé principalement avec RBT, puis RBT a discuté avec chacune des deux équipes, ce qui a facilité notre travail." 

"Nous avons travaillé non seulement sur la performance, mais aussi sur la fiabilité. Nous pensons avoir progressé dans les deux domaines, et le développement ne concerne pas uniquement un composant. Tout est passé en revue pour améliorer à la fois la performance et la fiabilité."

L'unité de puissance se trouve ainsi packagée du mieux possible, sans toutefois mettre en péril les aspects essentiels que sont la performance et la fiabilité. Les discussions ont ainsi logiquement tourné durant l'hiver autour de la recherche d'un compromis. 

"Je pense que c'est neutre", résume Tanabe sur ce point. "La performance de l'unité de puissance, nous en avons beaucoup discuté avec les deux équipes, et nous avons fait des compromis pour trouver ce qu'il y a de mieux. S'il y a plus de puissance, plus de performance, mais que cela crée un déficit côté châssis, quel est le meilleur compromis ? Nous avons décidé du meilleur package à partir de ça."

"Nous avons repris le concept de l'année dernière, c'est-à-dire celui de 2017. L'une des raisons à cela est que la réglementation moteur ne change pas cette année, et nous continuons à travailler sur notre unité de puissance. Cela implique le moteur à combustion et d'autres composants. Nous avons amélioré notre performance et la fiabilité cette année. Cela veut dire que ce n'est pas nouveau mais évolué."

Article suivant
Renault en difficulté face au manque de pièces

Article précédent

Renault en difficulté face au manque de pièces

Article suivant

La Williams FW42 attendue au petit matin à Barcelone

La Williams FW42 attendue au petit matin à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone
Catégorie Mardi
Équipes Red Bull Racing Boutique , Toro Rosso Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu