Gasly "halluciné" par le bond en avant de Ferrari

Pierre Gasly ne s'attendait pas à voir Ferrari si performant à Monaco, mais il partage la joie de Charles Leclerc, auteur de la pole. Bien placé sur la grille, le pilote AlphaTauri espère confirmer en course.

Gasly "halluciné" par le bond en avant de Ferrari

Ferrari brille depuis le début du week-end à Monaco. Déjà auteur du meilleur temps jeudi, Charles Leclerc a signé une pole inattendue à domicile, la première pour lui comme pour Ferrari depuis le GP du Mexique 2019, même si elle reste sous caution puisque la boîte de vitesses de la SF21 a peut-être été endommagée par l'accident à la fin de la Q3 et qu'un remplacement entraînerait une pénalité sur la grille.

Quelle que soit la position finale de Leclerc, ce week-end marque le retour de Ferrari au tout premier plan, Carlos Sainz ayant signé le quatrième temps en qualifications. En difficulté en 2020, la Scuderia a progressé depuis le début de l'année mais jamais elle n'avait été en mesure d'inquiéter Mercedes et Red Bull dans la lutte pour la première place, et elle est également devancée par McLaren au championnat.

Pierre Gasly, à la lutte avec les pilotes Ferrari dans les premières courses de la saison, est impressionné par la progression des monoplaces rouges à Monaco : "Depuis le début du week-end, franchement, on est vraiment hallucinés de les voir tout le temps les plus rapides", a déclaré le Normand sur Canal +, partageant la joie de la pole de Leclerc : "Je suis vraiment content pour lui. Surtout une pole chez lui, ça doit être incroyable. J'espère qu'il va pouvoir concrétiser demain."

Lire aussi :

Gasly a lui-même réussi une belle prestation dans cette séance, son sixième temps – son meilleur résultat dans les rues de la Principauté depuis ses débuts en Formule 1 – le plaçant devant Lewis Hamilton. Le pilote AlphaTauri est ravi de sa performance, surtout après une matinée délicate.

"Ça a été vraiment un super, super tour. Je suis extrêmement content, parce que c'est une piste qui est compliquée. Ça n'a pas été simple ce matin. On a fait quelques changements pour la qualif. Ça s'est bien passé. J'ai réussi à faire un très bon tour et à chercher cette sixième place devant Lewis. C'est vraiment bien."

Septième à l'arrivée en 2018 et cinquième l'année suivante, Pierre Gasly est dans une situation idéale pour s'offrir une nouvelle fois un bon résultat à Monaco : "On savait que les qualifs seraient une grande partie de la course. Il faut partir devant, il faut partir le mieux possible parce qu'il y a très peu de dépassements. Il va falloir voir ce qu'on peut faire avec la stratégie. De toute façon, on va essayer de faire du mieux possible. On est vraiment contents de cette qualif."

partages
commentaires

Voir aussi :

Charles Leclerc inquiet pour sa mécanique
Article précédent

Charles Leclerc inquiet pour sa mécanique

Article suivant

Seulement 17e, Alonso "en attendait davantage"

Seulement 17e, Alonso "en attendait davantage"
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021