Gasly était "seul face aux requins du paddock" pour arriver en F1

Malgré des débuts en Formule 1 à 21 ans seulement, Pierre Gasly a dû prendre son mal en patience pour atteindre la catégorie reine du sport automobile.

Gasly était "seul face aux requins du paddock" pour arriver en F1
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso prend un selfie avec des fans
Pierre Gasly, Arden International
Pierre Gasly, PREMA Racing
Le Champion Pierre Gasly, PREMA Racing
Pierre Gasly, Team Mugen
Pierre Gasly
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR12

Les débuts de Pierre Gasly en sport auto n'ont pas été faciles, faute de mécènes majeurs, mais un titre en Eurocup Formule Renault 2.0 en 2013 lui a ouvert les portes du Red Bull Junior Team, le géant des boissons énergisantes prenant en charge la suite de sa carrière.

Par la suite, le Français a rapidement gravi les échelons, mais lorsqu'il a remporté le titre GP2, Red Bull a préféré donner une dernière chance à Daniil Kvyat pour 2017, malgré la campagne décevante alors connue par le Russe. Gasly a donc dû patienter, en l'occurrence en Super Formula, avant de rejoindre la Formule 1 à l'automne 2017, chipant enfin son baquet à Kvyat.

"Au final, nous savons tous qu'il ne s'agit pas toujours de performance. Il faut avoir un soutien solide", souligne Gasly pour Motorsport.com. "Je n'avais pas de manager, donc d'une certaine manière, j'étais seul à me battre face à tous les gros requins du paddock en essayant de me faire ma place. Et je suis vraiment content d'y être parvenu sans manager, et sans payer pour mon baquet. Car maintenant, c'est très dur d'y arriver. C'est bien pour les jeunes pilotes que ce soit encore possible, qu'on puisse y arriver. Tout ne dépend pas de l'argent, c'est possible de faire sans."

Un des plus jeunes Champions GP2

Le palmarès de Gasly en formules de promotion est parmi les plus convaincants de la dernière décennie avec des sacres en FR2.0 et en GP2 ainsi qu'une deuxième place en Formule Renault 3.5 en tant que rookie, sans oublier cette remarquable campagne 2017 en Super Formula, où le titre lui a échappé pour un demi-point. Aussi n'a-t-il aucun doute sur le fait qu'il mérite sa place en F1.

"Si l'on regarde ce que j'ai fait, sans être arrogant, j'ai remporté la FR2.0 [Eurocup], j'ai fini deuxième en FR3.5", insiste le Normand. "Certains qui ont fini deuxième de FR3.5 sont passés directement en F1, je pense à Daniel [Ricciardo] et à Jules [Bianchi] par exemple."

"Puis j'ai couru en GP2, j'ai remporté le GP2, j'étais le deuxième plus jeune après Nico [Rosberg ; Charles Leclerc a ensuite battu le record en F2, ndlr]. J'ai regardé les autres vainqueurs : Nico Hülkenberg est en F1, Lewis Hamilton est en F1, Stoffel [Vandoorne] est en F1. Moi qui suis l'un des plus jeunes à l'avoir remporté, pourquoi n'irais-je pas en F1 ?"

"Puis je suis allé en Super Formula, et je me disais que ça faisait quatre championnats différents, et que si j'étais compétitif dans les quatre, ça allait bien finir par venir ! J'ai continué à travailler dur, j'y ai pensé en permanence."

Tandis que le feuilleton de ses débuts en Formule 1 l'a souvent "contrarié", ceux-ci ayant été fréquemment évoqués mais ayant mis du temps à se matérialiser, Gasly se sent désormais renforcé par ces épreuves.

"D'une certaine manière, ça m'a rendu bien plus fort mentalement que par le passé. Pour moi, il n'y a pas de mauvaises expériences. On en apprend toujours quelque chose, que ce soit bon ou mauvais, il y a toujours des choses à en tirer. Le voyage a été long, mais avec beaucoup de bonnes expériences, et utiles pour moi", conclut le pilote Toro Rosso.

Propos recueillis par Oleg Karpov

partages
commentaires
Mon job en F1 : team manager chez Toro Rosso
Article précédent

Mon job en F1 : team manager chez Toro Rosso

Article suivant

Bilan technique - Les évolutions de la Mercedes W08

Bilan technique - Les évolutions de la Mercedes W08
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021