Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
101 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
108 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
143 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
157 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
185 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
192 jours
12 sept.
Course dans
199 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
213 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
227 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
241 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
248 jours
07 nov.
Course dans
255 jours

Pionnier du sponsoring en F1, John Hogan est décédé

Pionnier du sponsoring et du marketing en Formule 1, John Hogan est décédé des suites du COVID-19 à l'âge de 76 ans.

partages
commentaires
Pionnier du sponsoring en F1, John Hogan est décédé

Si John Hogan est connu dans le paddock, c'est pour le travail réalisé avec Philip Morris en établissant des accords de sponsoring avec McLaren et Ferrari. Ceux-ci ont mené à des titres mondiaux pour Emerson Fittipaldi, James Hunt, Niki Lauda, Alain Prost, Ayrton Senna et Michael Schumacher.

Lire aussi :

Hogan est arrivé en F1 à une époque où le marketing était encore à ses balbutiements. Il a joué un rôle clé pour le développer et montrer ce qui était possible alors que Bernie Ecclestone ouvrait de nouveaux horizons au championnat avec notamment une couverture TV plus importante.

Né en Australie, Hogan s'est passionné pour le sport automobile après avoir vu le film Pour plaire à sa belle, tourné à l'Indianapolis Motor Speedway. Il a ensuite déménagé en Angleterre, où il a assisté à sa première course, à Aintree, et s'est lié d'amitié avec d'autres amateurs de mécanique, dont Piers Courage.

À la fin des années 1960, Hogan s'est lancé dans le domaine de la publicité, et un partenariat avec Coca-Cola a mené à des accords de sponsoring pour les pilotes de Formule 3 James Hunt et Gerry Birrell. Il a ensuite obtenu du soutien pour l'écurie Rondel dirigée par Ron Dennis et Neil Trundle en F2.

En 1973, Hogan a rejoint Philip Morris, dont l'entreprise américaine Marlboro était déjà impliquée avec BRM. C'est sous la houlette de l'Australien qu'elle a rejoint McLaren avec Emerson Fittipaldi en 1974, et le Brésilien a remporté le Championnat du monde cette année-là.

Lorsque Fittipaldi a créé la surprise en rejoignant l'entreprise familiale Copersucar fin 1975, Hogan a attiré son vieil ami James Hunt chez McLaren, menant au titre de l'Anglais en 1976. L'écurie a toutefois perdu en compétitivité à la fin des années 1970, et c'est Hogan qui a négocié le partenariat avec le Project 4 de Ron Dennis. Avec ses monoplaces baptisées MP4 et arborant le logo Marlboro, McLaren est redevenu une force majeure, jusqu'à l'ère des moteurs Honda et du duo Prost/Senna.

En parallèle, une relation a été construite avec Ferrari, et Philip Morris s'est finalement séparé de McLaren fin 1996 pour se concentrer sur Maranello. Cela a lancé une ère marquée par un succès sans précédent avec six titres consécutifs chez les constructeurs et cinq chez les pilotes avec Michael Schumacher. Hogan, lui, a quitté Philip Morris en 2002, avec un bref passage infructueux au poste de directeur sportif chez Jaguar Racing. Il a ensuite été consultant pour l'entreprise Just Marketing International de Zak Brown.

Brown lui a justement rendu hommage par un tweet ce dimanche : "Je suis profondément attristé par le décès de John Hogan ce matin après une courageuse bataille face aux effets du COVID. John était un gentleman, un pionnier et une légende du sport automobile et de la Formule 1. Sur le plan personnel, il était un brillant mentor et ami."

Vers un report du Grand Prix d'Australie 2021

Article précédent

Vers un report du Grand Prix d'Australie 2021

Article suivant

Bilan 2020 - Le diamant Verstappen est-il suffisamment poli ?

Bilan 2020 - Le diamant Verstappen est-il suffisamment poli ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Adam Cooper
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021