Pirelli enquête sur le problème de Di Resta

La première course de la saison européenne est toujours importante, la majorité des équipes introduisant d’importantes évolutions

La première course de la saison européenne est toujours importante, la majorité des équipes introduisant d’importantes évolutions. Chez Pirelli, pas exception, avec la dernière version de pneus durs arrivant avec deux trains d’un mélange expérimental par équipe. En dépit de la pluie matinale, les équipes ont beaucoup roulé, opérant leurs programmes de développement lors des deux séances.

La pluie fait que nous n’avons pas une totalité de données « sèches » à analyser ce soir, mais les premiers retours des pilotes concernant le nouveau pneu dur –disposant d’une fenêtre de fonctionnement plus large – sont extrêmement positifs”, assure Paul Hembery.

Il y a encore beaucoup d’évolution de piste attendue. La différence de performance observée par le manufacturier italien entre les deux composés est tout juste inférieure à une seconde au tour. Quant à l'usure, elle était attendue sur un tracé plaçant de grosses requêtes latérales et longitudinales sur les monoplaces.

L'ennui avec le pneu de Paul di Resta, en Essais Libres 2, a une nouvelle fois fait tourner les têtes des observateurs vers le manufacturier italien, qui n'a pour l'heure pas d'explication à donner. Sur les ralentis diffusés par la FOM, la Force India est vue embarquer un débris avant de subir une défaillance de son enveloppe.

Nous allons pleinement enquêter sur la cause”, assure Hembery. “Quelle que soit la cause, il ne s’agit pas se quelque chose que nous aimons voir, et une fois les faits établis, nous déciderons de la nécessité ou non d’apporter des modifications aux pneus pour éviter ce genre de problème” .

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta
Équipes Force India
Type d'article Actualités