Pneus 2020 : l'heure de vérité pour Pirelli à Abu Dhabi

Deux jours durant, les écuries vont mener une comparaison directe entre les pneus 2019 et 2020 à Abu Dhabi. Elles devront ensuite se prononcer sur leur préférence pour la saison prochaine.

Pneus 2020 : l'heure de vérité pour Pirelli à Abu Dhabi

Les écuries ne sont pas encore en vacances malgré le dernier Grand Prix de la saison disputé hier. Ces deux prochains jours seront en effet cruciaux en vue de 2020, avec le test des pneus Pirelli qui sera suivi d'un vote pour déterminer quelle spécification sera utilisée la saison prochaine. Après un avant-goût qui a déçu à Austin, le manufacturier unique de la Formule 1 espère que ce roulage dans des conditions plus représentatives convaincra les écuries d'adopter les nouvelles enveloppes. Néanmoins, si sept d'entre elles se prononcent contre leur utilisation après ces essais, c'est la spécification 2019 qui sera conservée.

Pression abaissée et comparaison directe

Mardi et mercredi à Abu Dhabi, toutes les écuries disposeront des deux types de gommes afin de mener une comparaison directe. Pirelli a également ajusté les pressions préconisées pour les pneus 2020, espérant améliorer considérablement leur comportement en plus d'être montés sur des monoplaces qui seront cette fois-ci réglées en conséquence.

Lire aussi :

"Nous avons donné aux écuries l'information sur les nouveaux pneus : le profil statique, le profil dynamique, les données pour régler la voiture du mieux possible", explique Mario Isola, directeur de Pirelli F1. "Les recommandations pour les pneus 2020 lors des essais seront différentes par rapport aux pneus de course [2019], car la nouvelle construction a été conçue pour fonctionner avec une pression plus basse. Nous avons découvert une amélioration pendant les tests de développements lorsque nous avons abaissé la pression. La recommandation pour les essais sera donc 1,5 psi plus basse à l'avant et à l'arrière, et nous avons demandé aux équipes d'en tenir compte."

"À Austin, il était impossible de donner des recommandations différentes, car avec le peu de temps disponible il était impossible de régler correctement la voiture pour cela. Bien entendu, tout sera plus détendu pour ces essais afin de mener une comparaison plus représentative. Ce n'était pas le seul handicap à Austin : il y avait également les niveaux d'appui différents, et en essais libres, on ne peut pas demander à une équipe de changer le fond plat, c'est impossible. Mais pour ces essais ils ont le temps d'ajuster le set-up, d'ajuster le fond plat si besoin. Ils ont une approche différente dans la manière de travailler. Ce que je demande aux équipes, c'est de réaliser une véritable comparaison technique entre les deux constructions, afin de comprendre la performance du pneu actuel et celle du nouveau. Puis toute décision sera la bienvenue."

Selon Pirelli, l'abaissement des pressions devrait notamment atténuer considérablement les problèmes d'adhérence dont se plaignaient la majorité des pilotes à Austin. La firme italienne est persuadée qu'à cause des pressions trop élevées sur le Circuit des Amériques, les retours des pilotes au sujet de la perte de grip ne "correspondaient pas aux conclusions" tirées par le manufacturier.

Pour les deux jours déterminants qui s'annoncent sur le tracé de Yas Marina, chaque écurie disposera d'un total de 20 trains de pneus, répartis comme suit : deux trains de C3 2019 et deux de C4 2019, deux trains de quatre composés 2020 (C2, C3, C4, C5), et huit autres trains librement choisis.

Un pneu Pirelli

partages
commentaires
C'était un 2 décembre : Tyrrell vendu à BAR
Article précédent

C'était un 2 décembre : Tyrrell vendu à BAR

Article suivant

Essais d'Abu Dhabi : qui sera en piste ?

Essais d'Abu Dhabi : qui sera en piste ?
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021