Pour Hamilton, la course s'est jouée lors du premier arrêt

Deuxième du Grand Prix, le Champion du Monde était déçu mais pas abattu après la course. Selon lui, tout s'est joué lors du premier arrêt et des décisions prises en termes de stratégie.

"Nous avions prévu cette stratégie depuis le début en cas de voiture de sécurité. On ne s'attendait cependant pas à ce qu'autant de voitures poursuivent en piste et nous avons dû en dépasser beaucoup ensuite."

"Ensuite, il fallait rattraper Vettel," poursuit Hamilton. "Son rythme était très bon mais nous étions un peu plus rapides, cela s'est vu durant certains relais. Malheureusement, l'écart était trop grand. Ma conclusion est donc que nous avons perdu la course lors du premier arrêt."

Hamilton révèle par ailleurs qu'une mésentente s'est produite concernant le choix des gommes Pirelli à monter sur sa W06 Hybrid.

"Je me souviens que nous discutions et que Paddy Lowe a appuyé sur un mauvais bouton, je l'ai entendu s'énerver au loin au sujet de la stratégie. Je ne savais alors pas si j'allais encore m'arrêter ou non, ce n'était pas clair."

Mais le Britannique assure que cette mésentente n'a pas précipité la perte du Grand Prix de Malaisie, car le rythme qu'il pouvait adopter en fin de course n'était pas suffisant pour reprendre du temps à Sebastian Vettel.

"Ce sont des choses qui arrivent et je n'étais de toute façon pas très satisfait de l'équilibre que nous avions avec les pneus. Mon rythme n'était pas bon en fin de course, je ne pouvais plus rattraper de temps sur Vettel."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Équipes Mercedes
Type d'article Résumé de course
Tags ferrari, grand prix, lewis hamilton, malaisie, mercedes, paddy lowe, sebastian vettel, sepang