Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
40 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
58 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
97 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
114 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
131 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
145 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
173 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
180 jours
12 sept.
Course dans
187 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
201 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
205 jours
10 oct.
Course dans
215 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
230 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
237 jours
07 nov.
Course dans
244 jours

Pourquoi le Vietnam a annulé une course qui n'aurait pas eu lieu

L'annonce la semaine passée de l'annulation du Grand Prix du Vietnam 2020 a surpris beaucoup de fans de F1 qui avaient déjà depuis longtemps fait une croix sur la perspective de voir l'épreuve se tenir.

Pourquoi le Vietnam a annulé une course qui n'aurait pas eu lieu

Depuis plusieurs mois désormais, le calendrier 2020 complet de la Formule 1 est arrêté, après avoir été grandement chamboulé par la pandémie de COVID-19 et ses conséquences diverses. Et dans ce programme condensé, composé d'une immense majorité de tracés européens, le Vietnam ne figurait pas. Pourquoi donc l'annulation de l'épreuve a-t-elle été annoncée officiellement alors qu'elle ne devait de toute manière pas se tenir ?

Ce qui peut instantanément être écarté, c'est de croire que les organisateurs vietnamiens pensaient pouvoir malgré tout entrer au dernier moment au calendrier. Les sources sont claires sur le fait que l'accord sur l'annulation du GP a été scellé il y a plusieurs semaines, donc les officiels sont déjà depuis longtemps concentrés sur 2021.

Lire aussi :

Au lieu de cela, il faut se pencher sur les processus en place depuis que la saison F1 a été impactée par le coronavirus, au printemps. Le Grand Prix du Vietnam inaugural devait se tenir en avril dernier à Hanoï. Et même si des doutes importants existaient en raison du développement, à l'époque, de ce qui était encore une épidémie qui semblait contenue en Asie, les responsables de la F1 et les organisateurs sont restés convaincus, jusqu'à fin mars, que la course se tiendrait bien.

Cependant, quelques jours après l'annulation du GP d'Australie, FIA et FOM ont annoncé que la course vietnamienne était "reportée". À l'époque, il était espéré que la pandémie serait sous contrôle d'ici quelques mois et qu'il serait possible de retrouver une place. En juillet, alors que la saison 2020 était enfin lancée, les autorités avaient encore l'ambition d'accueillir la course en 2020, éventuellement fin novembre.

Mais, à mesure que la Formule 1 comprenait les défis liés à l'organisation de Grands Prix à l'ère du COVID-19, les responsables se sont focalisés sur les épreuves qu'ils pouvaient organiser de façon réaliste, principalement en Europe. L'incertitude autour du développement de la pandémie dans les Amériques ou en Asie a conduit la discipline à tourner le dos à ces continents, en dehors des "environnement contrôlés" de Bahreïn et d'Abu Dhabi.

En août, un grand nombre des épreuves qui avaient été simplement "reportées" ont été effectivement annulées, et le focus s'est déplacé vers l'établissement d'un calendrier 2021. Dans de telles situations, et pour éviter que la F1 ne se place pas en porte-à-faux vis-à-vis de ses propres engagements, les promoteurs prennent eux-mêmes la décision de renoncer à 2020, après consultation des responsables de la discipline.

Lire aussi :

En juin, quand quelques courses ont été annulées, la façon de rédiger la nouvelle était claire à ce sujet : "Nos promoteurs en Azerbaïdjan, Singapour et au Japon ont pris la décision d'annuler leurs courses pour la saison 2020." Au moment de l'annonce de la version finale du calendrier 2020, le Vietnam était donc absent mais sans avoir été officiellement annulé.

Ainsi, s'il semble bien que les organisateurs aient accepté que l'épreuve ne se tiendrait pas cette année, il fallait encore valider cela de façon formelle auprès des autorités locales. Après tout, les débuts du Grand Prix du Vietnam ont reçu le soutien total des autorités vietnamiennes qui se sont impliquées dans toutes les décisions majeures. Il fallait donc que l'annulation vienne des plus hautes sphères du gouvernement.

Alors que l'organisation d'une nouvelle course en F1 est déjà une aventure pour les autorités, la bureaucratie vietnamienne ne s'est pas avérée très rapide. La simple confirmation de l'annulation de la course a donc pris du temps. Et, en fin de compte, une fois que le gouvernement avait définitivement validé cette annulation, il semblait correct de procéder à une annonce plutôt qu'à passer cela sous silence, même si la nouvelle était évidente aux yeux de tous.

Alors que les responsables de la F1 et de la FIA vont devoir valider les plans pour 2021 prochainement, avec un calendrier qui devrait être plus "normal", le Vietnam reste au cœur de la stratégie de la discipline.

partages
commentaires

Voir aussi :

Les pilotes F1 ravis du retour des graviers à Spa

Article précédent

Les pilotes F1 ravis du retour des graviers à Spa

Article suivant

Renault : La situation d'Ocon "n'est pas un désastre"

Renault : La situation d'Ocon "n'est pas un désastre"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Hanoi Street Circuit
Auteur Fabien Gaillard
Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte" Prime

Pourquoi l'Aston Martin est plus qu'une "Mercedes verte"

Le lancement de la nouvelle Formule 1 d'Aston Martin était l'un des événements les plus attendus de l'intersaison, les fans se demandant quel serait le look de l'AMR21.

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance Prime

Les évolutions Williams qui pourraient inverser la tendance

Après avoir produit une voiture en progrès mais manqué les points l'an passé, Williams débute l'ère Dorilton Capital avec la FW43B et avec comme objectif de grimper dans la hiérarchie de la F1 dès 2021.

Formule 1
6 mars 2021
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Formule 1
4 mars 2021
Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021