Qualifs - Charles Leclerc en pole... et dans le mur !

Charles Leclerc a signé la pole du Grand Prix de Monaco, avant de percuter le rail. Le Monégasque s'est offert sa première pole depuis 2019 devant Max Verstappen, tandis que Lewis Hamilton n'a pris que la septième place.

Qualifs - Charles Leclerc en pole... et dans le mur !
Charger le lecteur audio

Q1 - Fernando Alonso éliminé d'entrée

Ce sont 19 pilotes qui se sont élancés en qualifications, la Haas de Mick Schumacher n'ayant pas pu être réparée à temps après son gros accident à la fin des EL3. Nicholas Latifi, qui avait également endommagé sa monoplace dans cette séance, a en revanche pu prendre la piste immédiatement, avec des conditions meilleures que dans la matinée, l'asphalte ayant atteint 34°C.

Lire aussi :

Lando Norris était en tête après les premières tentatives de la majorité des pilotes, tous en piste en pneus tendres, même si les pilotes Mercedes se faisaient attendre, préférant enchaîner plusieurs tours pour bien faire chauffer leurs pneus avant de véritablement s'attaquer au chronomètre. Antonio Giovinazzi a brièvement occupé la première place avant d'être délogé par Valtteri Bottas.

Max Verstappen puis Carlos Sainz, très performants dans la matinée, se sont ensuite succédé en tête. En continuant à enchaîner les tours, Norris est repassé devant, mais Verstappen puis Bottas ont fait mieux. Lewis Hamilton n'était alors que septième, tandis qu'Esteban Ocon, Latifi, George Russell et Nikita Mazepin étaient dans la zone rouge. Russell et Ocon sont remontés dans le classement, faisant glisser Yuki Tsunoda et Alonso parmi les éliminés.

Sous le drapeau à damier, Tsunoda est remonté au 16e rang et Alonso a pris la 17e place, synonyme d'élimination dès la Q1. Le pilote Alpine devancera Latifi et Mazepin sur la grille. Le meilleur temps de Bottas n'a pas été battu, le Finlandais devançant Charles Leclerc, tandis que Hamilton est resté septième.

Éliminés en Q1 : Tsunoda, Alonso, Latifi, Mazepin, Schumacher

Q2 - Ocon et Ricciardo hors du top 10

Les pilotes ont immédiatement pris la piste, à nouveau en pneus tendres, au début de la Q2. Les premiers tours ont vu Ferrari dominer, avec Sainz devant Leclerc. Norris est venu s'intercaler entre les deux représentants de la Scuderia, ensuite battus par Verstappen. Les pilotes Mercedes étaient encore un cran en dessous, Bottas occupant la cinquième place devant Hamilton. Antonio Giovinazzi était le premier pilote hors du top 10, devant Lance Stroll, qui a légèrement touché le rail avant le virage du Portier, sans conséquence pour son Aston Martin. Le Canadien devançait Ocon, Kimi Räikkönen et Russell.

Après un passage par les stands, les pilotes ont repris la piste avec un train de pneus neufs. Ocon et Stroll ont amélioré leurs chronos, sans parvenir à se hisser parmi les dix premiers. Le meilleur temps de cette Q2 est finalement revenu à Leclerc, tandis que Giovinazzi est remonté dans le classement, sortant par la même occasion Ricciardo du top 10.

Ocon n'a pas pu obtenir son ticket pour la dernière partie des qualifications, ce qui lui vaudra la 11e place sur la grille, devant le pilote McLaren. Räikkönen, qui était passé dans le dégagement à Sainte Dévote en Q1, a pris la 14e place.

Éliminés en Q2 : Ocon, Ricciardo, Stroll, Räikkönen, Russell

Q3 - Leclerc signe le meilleur temps et sort de la piste, Hamilton en retrait

La lutte pour la pole s'annonçait disputée en Q3, Ferrari et Red Bull ayant dominé les séances d'essais libres et Mercedes ayant éprouvé des difficultés à tenir le rythme de ses rivaux. Après les premières tentatives de chaque pilote, Verstappen menait avec 0"060 d'avance sur Bottas. Hamilton et les pilotes Ferrari étaient à plus de dix secondes, ayant préféré se donner un tour de plus pour préparer leurs pneus.

Sous un ciel de plus en plus menaçant, Leclerc est remonté à la première place, tandis que Sainz s'est classé au troisième rang, derrière Verstappen. Hamilton s'est contenté du cinquième temps pour son premier tour rapide, devant Sergio Pérez. Ces deux pilotes ont été battus par Pierre Gasly. Le tour de Lando Norris l'a fait remonter à la cinquième place, ce qui a relégué Hamilton à la septième position.

Les dix pilotes encore en lice pour la pole ont regagné leur stand puis repris la piste pour un ultime relais. Pérez a amélioré son temps mais il est resté neuvième, après avoir fait trembler le rail à la sortie de la piscine puis rencontré un important trafic au niveau de l'entrée des stands. 

Leclerc a percuté le rail à l'avant droit à la sortie de la chicane de la piscine, ce qui a brisé la suspension avant droite et l'a envoyé dans le rail à l'extérieur. Le drapeau rouge a été déployé, mettant fin à la séance... L'accident de Leclerc lui a donc assuré de conserver la première place.

Le Monégasque sera donc en pole chez lui, sur un circuit où il n'a jamais vu l'arrivée, en F2 comme en F1. Plus aucun pilote local n'avait été en pole en principauté depuis 1936 et Louis Chiron, à qui Leclerc rend hommage sur son casque ce week-end. Cette première pole depuis 2019, pour lui comme pour Ferrari, place Leclerc devant Max Verstappen, et il n'y aura donc aucune Mercedes en première ligne, une première depuis Istanbul l'an dernier. Carlos Sainz sera quatrième sur la grille, devant Lando Norris et Pierre Gasly.

Lewis Hamilton n'a pris que la septième place, mettant fin à une série de 51 qualifications dans les trois premières lignes. Pour retrouver un plus mauvais résultat de Hamilton, il faut en effet remonter au GP d'Allemagne 2018, où l'Anglais avait été stoppé en Q2 par un souci hydraulique. Sebastian Vettel a décroché son meilleur résultat avec la huitième place, devant Sergio Pérez et Antonio Giovinazzi.

Monaco Grand Prix de Monaco - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 9 1'10.938  
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 10 1'11.113 0.175
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 7 1'11.124 0.186
4 United Kingdom Lando Norris McLaren 7 1'11.321 0.383
5 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 8 1'11.324 0.386
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 9 1'11.560 0.622
7 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 14 1'11.622 0.684
8 Mexico Sergio Pérez Red Bull 9 1'11.644 0.706
9 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 11 1'11.658 0.720
10 France Esteban Ocon Alpine 12 1'11.740 0.802
11 Australia Daniel Ricciardo McLaren 12 1'11.747 0.809
12 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 11 1'11.899 0.961
13 Canada Lance Stroll Aston Martin 11 1'11.979 1.041
14 United Kingdom George Russell Williams 14 1'12.016 1.078
15 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 10 1'12.078 1.140
16 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 13 1'12.096 1.158
17 Spain Fernando Alonso Alpine 12 1'12.205 1.267
18 Canada Nicholas Latifi Williams 14 1'12.366 1.428
19 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 12 1'12.958 2.020
20 Germany Mick Schumacher Haas 0    

Q2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Monaco Charles Leclerc Ferrari 10 1'10.597  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 9 1'10.650 0.053
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 11 1'10.695 0.098
4 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 10 1'10.806 0.209
5 Mexico Sergio Pérez Red Bull 10 1'11.019 0.422
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 9 1'11.031 0.434
7 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 9 1'11.116 0.519
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 12 1'11.179 0.582
9 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 10 1'11.309 0.712
10 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 10 1'11.409 0.812
11 France Esteban Ocon Alpine 10 1'11.486 0.889
12 Australia Daniel Ricciardo McLaren 9 1'11.598 1.001
13 Canada Lance Stroll Aston Martin 9 1'11.600 1.003
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 10 1'11.642 1.045
15 United Kingdom George Russell Williams 10 1'11.830 1.233

Q3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Monaco Charles Leclerc Ferrari 7 1'10.346  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 7 1'10.576 0.230
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 8 1'10.601 0.255
4 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 7 1'10.611 0.265
5 United Kingdom Lando Norris McLaren 7 1'10.620 0.274
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 9 1'10.900 0.554
7 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 7 1'11.095 0.749
8 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 6 1'11.419 1.073
9 Mexico Sergio Pérez Red Bull 7 1'11.573 1.227
10 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 7 1'11.779 1.433

partages
commentaires

Voir aussi :

Mick Schumacher forfait pour les qualifs à Monaco
Article précédent

Mick Schumacher forfait pour les qualifs à Monaco

Article suivant

La grille de départ du GP de Monaco

La grille de départ du GP de Monaco
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021