Racing Point : Stroll "au niveau d'Ocon" dans le simulateur

partages
commentaires
Racing Point : Stroll
Par : Basile Davoine
13 déc. 2018 à 09:31

L'écurie a fait véritablement connaissance avec son nouveau pilote lors des essais Pirelli à Abu Dhabi, en toute fin de saison, et se réjouit de la rapidité dont il a fait preuve.

Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Otmar Szafnauer, directeur de l'exploitation de Force India
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11
Lance Stroll, Racing Point Force India VJM11

L'ex-écurie Force India, qu'il faut aujourd'hui appeler Racing Point en attendant un nouveau nom de baptême pour 2019, se réjouit du travail entamé avec Lance Stroll lors des essais Pirelli à Abu Dhabi. Suite au rachat de l'équipe par un consortium d'investisseurs mené par son père, le pilote canadien a quitté Williams pour rejoindre la structure basée à Silverstone.

Lire aussi :

Les premières séances de travail ont été fructueuses d'après Otmar Szafnauer, qui se félicite d'avoir vu son nouvel arrivant concrétiser en piste ce qu'il avait laissé entrevoir dans le simulateur lors de ses premières visites à l'usine. 

"Lance a adoré le temps passé dans la voiture", confie le directeur de l'écurie sur le site officiel de la Formule 1. "Il a dit que la voiture pouvait faire ce qu'il voulait, c'est une bonne chose. Et nous avons été impressionnés par Lance. Nous avions déjà été impressionnés lorsqu'il était au simulateur, il était très vite dans le rythme, au niveau d'Esteban. Nous espérions simplement que le rythme qu'il avait affiché dans le simulateur se traduirait en piste, et ça a été le cas. Il était très rapide en piste également."

Des axes de progression identifiés

Recruté pour faire équipe avec le "taulier" Sergio Pérez, Lance Stroll arrive avec un profil encore jeune et deux saisons de F1 dans les jambes. Dans sa nouvelle structure, on a conscience de ce qu'il faudra apporter au pilote âgé de seulement 20 ans, mais on insiste sur la réciprocité de la situation.

"Nous avons un bon potentiel avec Lance, et nous travaillerons avec lui en espérant lui apprendre des choses que nous savons par rapport à la manière de gérer les pneus, de les préserver, pour aller vite tout en faisant durer un relais. Nous ferons ça avec lui, nous l'aiderons aussi à mieux se qualifier", souligne Szafnauer en précisant que les axes de progression ont déjà été identifiés. 

"Mais il apporte de grandes compétences. Il est rapide, il est généralement bon pour les départs, il gagne des places dans le premier tour, alors nous sommes impatients de travailler avec lui."

Lire aussi :

Dans le même temps, Racing Point a perdu un Esteban Ocon qui, en raison des circonstances que l'on sait, a perdu toute chance de figurer sur la grille en 2019. Un revers qui n'inquiète pas outre mesure son ancien patron.

"Esteban est suffisamment jeune", rappelle Szafnauer. "Il a eu des opportunités cette année mais elles ne se sont pas concrétisées, en raison de l'organisation de son management je pense. C'est la Formule 1. Cependant, je pense qu'avec le temps, ces garçons talentueux arriveront au premier plan."

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Esteban Ocon , Lance Stroll Boutique
Équipes Racing Point Force India
Auteur Basile Davoine