Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
19 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
33 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
68 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
81 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
117 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
138 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
152 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
180 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
187 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
201 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
208 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
222 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
271 jours

Red Bull ne tient pas Albon responsable de son accident

partages
commentaires
Red Bull ne tient pas Albon responsable de son accident
Par :
15 nov. 2019 à 17:31

Christian Horner a rapidement dédouané son pilote après sa sortie de piste survenue lors des premiers essais libres à Interlagos.

Meilleur temps des premiers essais libres du Grand Prix du Brésil, Alexander Albon s'est aussi fait remarquer par sa sortie de piste dans les dernières minutes de la séance. Alors que la piste commençait à sécher dans certaines zones, le Thaïlandais s'est élancé avec des pneus slicks, comme d'autres au même moment. Plusieurs figures de style ont été dénombrées, mais le pilote Red Bull a terminé dans les protections du dernier virage, endommageant sa monoplace et provoquant un drapeau rouge.

Lire aussi :

Interrogé sur cet accident qui vient s'ajouter aux autres dont a déjà été victime Albon lors des derniers Grands Prix, à chaque fois lors des essais, Christian Horner a d'abord plaisanté en évoquant "une séance assez onéreuse", faisant allusion aux réparations à mener sur la RB15. Mais il a ensuite pris la défense de son pilote, qui a été confirmé cette semaine dans le baquet Red Bull pour 2020, aux côtés de Max Verstappen.

"Ça a bien commencé pour Alex : première fois au Brésil, première fois sur cette piste, et le plus rapide en intermédiaires", fait remarquer le directeur de l'écurie autrichienne. "Ensuite le circuit a semblé sécher. Je crois qu'il y a dix voitures qui sont sorties en slicks. Max est sorti au virage 2. Malheureusement pour Alex, avec les freins froids, il a bloqué les roues au dernier virage et a subi des dégâts. Cela retombe sur la pause déjeuner des mécaniciens, qui doivent préparer la voiture pour la prochaine séance."

"Je crois qu'aujourd'hui, on ne peut pas mettre ça sur le compte d'Alex. Peut-être que nous avons été un peu trop optimistes en essayant de lui faire accumuler des tours sur une piste qui était encore plutôt humide dans le deuxième secteur. Max s'est aussi fait une chaleur au premier et au deuxième virage, et on a vu d'autres voitures sortir. Je ne pense pas que nous puissions tenir Alex pour responsable aujourd'hui. Il a connu de petits incidents cette année, heureusement à chaque fois le vendredi ou le samedi matin, et lorsque venaient les qualifications ou la course, il a fait ce que l'on attendait de lui."

Article suivant
Zandvoort promet un banking deux fois plus incliné qu'à Indianapolis

Article précédent

Zandvoort promet un banking deux fois plus incliné qu'à Indianapolis

Article suivant

EL2 - Vettel 0"021 devant Leclerc, Toro Rosso multiplie les ennuis

EL2 - Vettel 0"021 devant Leclerc, Toro Rosso multiplie les ennuis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie EL1
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine