Horner : La réduction d'appui de 2021 aurait pu être plus importante

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, pense que la FIA aurait pu réduire encore plus l'appui aérodynamique des monoplaces dans la réglementation 2021.

Horner : La réduction d'appui de 2021 aurait pu être plus importante
Charger le lecteur audio

Avant le début de la saison, une modification des règles sur le fond plat a été décidée en accord avec les écuries afin de réduire l'appui et d'aider Pirelli à pouvoir utiliser les mêmes pneus pour une troisième saison consécutive, en réduisant les contraintes qu'ils subissent. Plus récemment, et suite aux problèmes vus à Silverstone avec plusieurs crevaisons, d'autres changements ont été actés, contribuant au total à une réduction d'appui estimée de 10% par rapport à 2020.

Pour Christian Horner, cette réduction aurait pu être encore plus importante car les écuries vont inévitablement retrouver l'appui perdu grâce au développement. Il reconnaît malgré tout qu'il y a également des questions de coûts à prendre en compte au moment de décider de tels changements.

Lire aussi :

"Je pense que c'est un peu délicat", a-t-il répondu après avoir été interrogé sur le sujet par Motorsport.com. "Je crois que les équipes vont retrouver tout l'appui qui sera peut-être retiré."

"On aurait peut-être pu faire plus, car le rythme de progression de la F1 est tel que s'il y a des inquiétudes sur la charge imposée au pneu, il aurait peut-être fallu se pencher davantage sur la question. Mais bien sûr, chaque fois que vous changez quelque chose, cela entraîne des coûts car tout ce que vous changez crée des différences, donc il s'agit de trouver cet équilibre."

Franz Tost, le team principal d'AlphaTauri, s'attend de son côté à ce que les équipes récupèrent le niveau d'appui 2020 courant 2021. "Nous étudions actuellement ce nouveau règlement et bien sûr, nous allons perdre beaucoup d'appui aérodynamique", a-t-il déclaré. "Mais avec la vitesse de développement de la F1, je ne serais pas surpris qu'au début de l'année prochaine, ou peut-être un peu plus tard, le niveau d'appui redevienne le même."

Cependant, le directeur de l'équipe Alfa Romeo, Fred Vasseur, affirme que la réduction du niveau d'appui ne sera pas négligeable. "Il est certain que cela aura un grand impact sur l'appui. Je ne veux pas parler en termes de points [de performance aéro], mais ce sera énorme, et c'est probablement aussi nécessaire pour les pneus. Je pense que c'est la bonne décision de la part de la FIA."

Avec Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso a fait son retour à l'usine Renault F1 d'Enstone
Article précédent

Alonso a fait son retour à l'usine Renault F1 d'Enstone

Article suivant

Jordan : Wolff devrait "quitter" Mercedes tant qu'ils sont au top

Jordan : Wolff devrait "quitter" Mercedes tant qu'ils sont au top