Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours
Le système de freinage illégal de Renault
Dossier

Le système de freinage illégal de Renault

Renault demande un code de conduite pour éviter le "Far West"

partages
commentaires
Renault demande un code de conduite pour éviter le "Far West"
Par :
3 nov. 2019 à 11:15

Après la disqualification de ses monoplaces au Grand Prix du Japon, Renault avertit le paddock que la situation pourrait dégénérer en réclamations interposées dignes du Far West.

Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg ont perdu tous les points marqués à Suzuka en raison d'un système d'ajustement de la répartition du freinage sur leur R.S.19. Ce système a été jugé conforme à la réglementation technique, mais il a été estimé qu'il correspondait à une aide au pilotage et était par conséquent en infraction avec la réglementation sportive.

Lire aussi :

Renault est en désaccord avec cette décision, qui trouve sa source dans une réclamation portée par l'écurie Racing Point grâce aux informations apportées par un ancien employé du Losange et à une caméra embarquée sur la visière de Daniel Ricciardo, où l'on voyait clairement les infos liées au freinage sur l'écran de son volant, lors des essais hivernaux.

Or, à partir de la saison 2021, un plafond budgétaire de 175 millions de dollars (157 M€) sera imposé aux écuries, et Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1 Team, craint que celui-ci soit difficile à faire respecter et que les accusations puissent jouer un rôle important.

"Nous avons deux réglementations et il y en a une troisième [financière, ndlr] qui arrive", analyse Abiteboul. "Si je recrute un comptable d'une autre écurie qui peut me dire ce qui se passe, et que je peux accuser d'une infraction à la réglementation financière, cela va être très compliqué à contrôler."

Cyril Abiteboul, directeur général Renault F1 Team

"N'oublions pas que la solution à une infraction de la réglementation financière, c'est le fait de revisiter le classement du championnat constructeurs avec toutes les conséquences en termes de primes, de sponsoring, de bonus versés au staff. Comment gère-t-on ça ? À mon avis, alors que la réglementation devient de plus en plus stricte et structurée, avec un certain nombre de contraintes, nous devons peut-être avoir un code de conduite écrit plutôt que sujet à interprétation, afin que cela ne devienne pas le Far West. Et c'est en train de devenir le Far West, à mon avis."

Lorsqu'il lui est demandé si un tel code de conduite doit être inscrit dans la réglementation, Abiteboul répond : "Ma seule observation – je vais répéter ce que j'ai dit – avec une réglementation dont la taille s'accroît est que rien n'empêche les équipes de se comporter d'une manière qui va être très dangereuse pour la tranquillité de la F1."

"Je ne dis pas qu'il doit y avoir de la tranquillité, mais vous voyez ce que je veux dire : si, en me basant sur des spéculations, je peux porter réclamation contre une écurie, obtenir l'accès à sa propriété intellectuelle, que ce soit légal ou illégal, et par conséquent en tirer un bénéfice, en tirer un avantage, et que cette écurie souffre de ce processus même si elle est blanchie… à mon avis, c'est dangereux."

"La réglementation financière est bonne. Comme vous le savez, nous la soutenons pleinement depuis le premier jour, mais la meilleure chose à faire est d'avoir un peu de bon sens dans la manière dont nous dépensons notre budget. Nous soutenons pleinement la nouvelle répartition des primes financières ainsi que les nouvelles réglementations technique et sportive, qui vont dans le bon sens. Mais nous devons nous assurer qu'il y ait une sorte de code de conduite entre les participants."

Article suivant
Red Bull optimiste pour 2020 après les erreurs de 2019

Article précédent

Red Bull optimiste pour 2020 après les erreurs de 2019

Article suivant

Hamilton : Ferrari a "perdu un peu de puissance" à Austin

Hamilton : Ferrari a "perdu un peu de puissance" à Austin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Benjamin Vinel