Renault fait de "grands progrès" avec sa F1 2019

partages
commentaires
Renault fait de
Scott Mitchell
Par : Scott Mitchell
17 nov. 2018 à 10:25

Le directeur technique châssis de Renault, Nick Chester, a déclaré que le constructeur français faisait de "grands progrès" avec sa monoplace pour la saison 2019 de Formule 1.

La prochaine saison sera la quatrième de Renault depuis son retour en tant que structure d'usine. En vue de cette campagne, l'équipe a fait venir Daniel Ricciardo en provenance de Red Bull afin de s'engager vers la prochaine étape de son développement.

Le Losange est en passe de terminer à la quatrième place du classement constructeurs à Abu Dhabi la semaine prochaine mais a clairement expliqué qu'il serait "ridicule" de suggérer qu'il pourrait combler l'écart avec Mercedes, Ferrari et Red Bull l'année prochaine.

Concernant justement la F1 2019, Chester déclare : "Il se passe beaucoup de choses autour de la voiture pour 2019. Nous sommes bien avancés dans la fabrication du premier châssis. Nous avons la boîte de vitesses, qui sera bientôt testée. Nous achevons les dessins des pièces liées au refroidissement, à la suspension et à la carrosserie. Nous ne chômons pas à cette période de l’année, car nous devons faire beaucoup d’ébauches pour arriver au produit final. Il y a eu beaucoup de travail et nous faisons de grands progrès." 

Lire aussi :

Renault dispose d'une avance de 24 points sur Haas dans la lutte pour la quatrième position, après avoir surmonté une baisse de performance lors de la seconde moitié de saison. Chester espère que l'équipe pourra terminer l'année en beauté tout en préservant la fiabilité du côté du châssis.

"Nous souhaitons réaliser une dernière course solide et accentuer l’écart sur nos poursuivants pour marquer le coup. C’est encore très serré, donc il y a un certain enjeu. Cette année, nous avons aussi obtenu d’excellents résultats dans le sens où nous n’avons jamais arrêté une voiture en course sur une défaillance liée au châssis. Voir les deux monoplaces rallier l’arrivée ferait de nous la seule équipe à y parvenir et couronnerait de bien belle manière cette saison."

Après avoir remporté la bataille pour être le "meilleur des autres" lors de la tournée en Amérique du Nord aux États-Unis et au Mexique, Renault n'a pas réussi à marquer un seul point au Brésil la semaine dernière.

Le directeur général de Renault Sport, Cyril Abiteboul, veut voir une réaction après cette "performance décevante" "Comme toujours, nous nous sommes relevés et repris en main et nous sommes pleinement concentrés sur la tâche qui nous attend. Cette dernière course de la saison est très importante pour l’équipe. Nous avons un travail à finir à Abu Dhabi et nous espérons terminer l’année comme nous l’avions commencée en Australie, c’est-à-dire avec deux voitures compétitives et dans le top 10."

Article suivant
Arrêt sur image : Mika Häkkinen, le "Finlandais volant"

Article précédent

Arrêt sur image : Mika Häkkinen, le "Finlandais volant"

Article suivant

Honda veut rapprocher son "pilote numéro 1" de la F1

Honda veut rapprocher son "pilote numéro 1" de la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Scott Mitchell