Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place

C'est dans le cadre du lancement de la saison 2020 organisé à Paris ce mercredi que Cyril Abiteboul a fixé pour Renault des objectifs "qui doivent être atteints et réalistes".

Renault a "des objectifs modestes" et vise la quatrième place

Sur le plan sportif, la volonté affichée par Renault est mesurée après avoir vécu une année 2019 plus difficile que prévu. L'heure est donc au réalisme, un mot qui a pris une importance grandissante dans le discours du management. Sous conditions, le Losange veut récupérer la quatrième place du championnat constructeurs qu'il a laissé échapper l'an passé.

"Pour la saison qui commence, nous devons respecter les trois priorités arrêtées à l’intersaison : être fiables dès le coup d’envoi, assurer un niveau élevé de développement très tôt dans la saison, et avoir un bon taux de conversion en piste", prévient Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport. "Nous devons aussi reprendre confiance et renforcer l’esprit d’équipe pour tirer le meilleur de tous, et maximiser nos chances sur chaque week-end de course lors d’une saison qui sera historiquement longue et éprouvante."

"L’objectif, c’est cette position de quatrième au championnat constructeurs, qui est réaliste et possible si l’on tient nos objectifs de fiabilité en début de saison, ce qui nous a manqué l’année dernière, de développement agressif dans le courant de la saison, et d’exécution et de réalisme en piste. Rien n’est irréaliste dans tout cela mais pour y arriver, il faut être capable aussi de se projeter dans le moyen et le long terme. Cette année 2020 doit également nous permettre d’être en phase avec nos objectifs ultérieurs plus ambitieux."

Lire aussi :

Chez Renault comme partout ailleurs sur la grille, on sait à quel point le compromis est délicat à trouver avant une telle saison. Cyril Abiteboul définit ainsi 2020 comme "une année pivot qui marque la fin d’un cycle et la préparation d’un nouveau". Elle doit en effet "permettre d’aborder dans les meilleures conditions possibles la révolution réglementaire de 2021". Car si l'objectif sportif est clair, il n'est pas le seul à tenir.

"L'année 2020 représente un certain nombre d’enjeux stratégiques avant tout, avec la finalisation des accords commerciaux en lesquels on croit", rappelle-t-il encore. "C’est un enjeu également technique avec le début de la construction de la voiture 2021, qui sera l’opportunité pour la première fois de démarrer complètement d’une feuille blanche, avec tous les bénéfices en matière d'intégration et de fonctionnement entre Viry et Enstone. Et c’est évidemment un enjeu sportif qu’il ne faut surtout pas oublier ou négliger. Pour l’enjeu sportif, on doit tenir compte de ce qui s’est passé en 2019, donc il faut des objectifs modestes, modérés, mais qui doivent être atteints et réalistes."

Propos recueillis par Léna Buffa  

partages
commentaires
Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"

Article précédent

Prost : L'ambition de Renault passe par un "calendrier plus réaliste"

Article suivant

Trouver une nouvelle date au GP de Chine ? "Compliqué" selon Carey

Trouver une nouvelle date au GP de Chine ? "Compliqué" selon Carey
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Présentation Renault
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021