Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
23 jours
31 oct.
Prochain événement dans
31 jours
13 nov.
Prochain événement dans
44 jours
04 déc.
Prochain événement dans
65 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
72 jours

Renault veut que Racing Point perde un maximum de points

partages
commentaires
Renault veut que Racing Point perde un maximum de points
Par :

Cyril Abiteboul a expliqué que Renault avait fait appel de la décision sur la RP20 afin que Racing Point perde l'ensemble des points acquis lors des Grands Prix où il y a eu réclamation.

Reconnu coupable d'avoir conçu illégalement ses écopes de freins arrière, Racing Point a été sanctionné d'un retrait de 15 points au championnat constructeurs et d'une amende de 400'000 euros. Ces sanctions, que d'aucuns ont jugé faibles, ne se sont pas accompagnées d'une exigence de retrait de ces pièces, puisqu'elles sont conformes au Règlement Technique, mais de simples réprimandes pour chaque GP supplémentaire disputé avec.

Le jugement a fait l'objet de trois appels : d'un côté Racing Point, qui souhaite que la décision soit revue en sa faveur, et de l'autre Ferrari et Renault, qui souhaitent que la sanction soit alourdie. Pour Cyril Abiteboul, le directeur général de la structure française, il faut que les voitures de l'écurie soient exclues des résultats de l'ensemble des courses où il y a eu réclamation.

Lire aussi :

"Nous nous attendions à une sanction cohérente avec les autres sanctions que nous avons vues dans le passé", a déclaré Abiteboul. "La plus récente que nous avons acceptée l'année dernière [fut] après Suzuka, lorsque nous avons été jugés en infraction avec le Règlement Sportif, et non le Règlement Technique, et exclus de cette épreuve, perdant ainsi tous nos points."

"Il n'y a pas eu de rabais pour Renault. Je ne sais donc pas pourquoi il devrait y avoir une ristourne pour Racing Point. Cela devrait concerner tous les points des épreuves pour lesquelles nous avons protesté."

Après avoir refusé de porter réclamation dès le premier GP de la saison (où Racing Point a inscrit huit points), pour éviter de briser l'enthousiasme lié au retour de la F1 après les longs mois de confinement liés à la pandémie de COVID-19, l'écurie l'a fait lors des quatre courses suivantes et devrait continuer à le faire à chaque fois tant que la Cour d'Appel Internationale n'aura pas rendu de jugement.

"Après chaque épreuve, Otmar [Szafnauer] sera convoqué par les commissaires, ses écopes de freins seront semblables à ce qu'elles étaient et inchangées, et il recevra une nouvelle réprimande", a ajouté Abiteboul. "Nous sommes à nouveau confrontés à une perspective d'une dizaine de courses où ses voitures seront réprimandées. C'est une situation un peu étrange."

"Nous aimerions aussi avoir un peu plus de clarté à ce sujet, sans nécessairement dire qu'ils doivent être exclus de la saison. Mais du point de vue de la communication aux fans, au public, expliquer pourquoi une voiture est encore un peu en infraction parce qu'elle va recevoir une réprimande, mais qu'il est OK qu'elle participe au championnat et donc qu'elle puisse avoir des points, nous pensons que c'est un peu gênant. Nous aimerions aussi que cela soit réglé, si possible."

Pour McLaren, il faudra bien réfléchir aux règles contre la copie

Article précédent

Pour McLaren, il faudra bien réfléchir aux règles contre la copie

Article suivant

Vers une interdiction de la "rétro-ingénierie" en F1 dès 2021

Vers une interdiction de la "rétro-ingénierie" en F1 dès 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team , Racing Point
Auteur Fabien Gaillard