Renault dépose réclamation contre les Racing Point

Renault F1 a décidé de porter réclamation contre les Racing Point de Sergio Pérez et Lance Stroll à l'issue du Grand Prix de Styrie 2020.

Renault dépose réclamation contre les Racing Point

Depuis la présentation de la Racing Point RP20, le débat autour de sa philosophie de conception est vif. Et Renault a décidé d'agir en portant réclamation contre les deux monoplaces au terme du GP de Styrie.

Les dirigeants de l'écurie de Silverstone ont assumé un choix technique clair, celui d'avoir conçu une monoplace en copiant le plus possible la Mercedes W10 de 2019, la marque allemande fournissant par ailleurs boîtes de vitesses et unités de puissance à la future équipe Aston Martin.

D'abord sceptique, une partie du peloton s'est ensuite inquiétée de voir une monoplace aux performances intéressantes lors des essais hivernaux, au point qu'auprès du paddock et des observateurs, elle a vite été surnommée la "Mercedes rose". Les questionnements sur la façon dont elle a été conçue, et notamment l'achat et/ou utilisation potentielle de pièces qui doivent normalement être conçues et construite par les écuries elles-mêmes, ont été nombreux.

Lire aussi :

Les performances des RP20 en ce début de saison 2020 ont confirmé qu'elles étaient dans le match pour les places d'honneur en compagnie de McLaren ou Renault. Après être partis respectivement 17e et 12e du GP de Styrie, Sergio Pérez et Lance Stroll ont terminé aux sixième et septième rangs, affichant un excellent rythme en course.

Dans la convocation des commissaires, c'est une infraction aux "articles 2.1, 3.2, [et] à l'annexe 6 paragraphe 1, 2(a) et 2(c) du Règlement Sportif de la Formule 2020 de la F1 pendant la course" qui est présumée. L'annexe 6 concerne les "pièces listées", celles qui peuvent ou ne peuvent pas être achetées à un autre constructeur. 

Dans le détails, voici le texte des articles concernés : 

  • Paragraphe 1 de l'Annexe 6 : "Un concurrent ne doit utiliser, pour les pièces listées destinées à être montées sur ses voitures de Formule 1, que les pièces listées qu'il a conçues."
  • Paragraphe 2 (a et c) de l'annexe 6 : "L'obligation de concevoir et d'utiliser des pièces figurant sur la liste n'interdit pas à un concurrent de sous-traiter la conception et/ou la fabrication de toute pièce figurant sur la liste à un tiers (y compris un associé de ce concurrent), à condition que :
    a) il conserve le droit exclusif d'utiliser les pièces figurant sur la liste en Formule 1 tant qu'il est en compétition en Formule 1 [...]
    c) dans le cas de l'externalisation de la conception, ce tiers ne doit pas être un concurrent ou une partie qui conçoit directement ou indirectement des pièces listées pour un concurrent."

Dans un court communiqué, Renault a indiqué : "Nous confirmons que Renault DP World F1 Team a soumis une réclamation aux commissaires de course afin d'obtenir des éclaircissements sur la légalité de la Racing Point RP20. Nous n'avons pas d'autre commentaire à faire sur cette question tant que les commissaires sportifs ne seront pas parvenus à une décision."

partages
commentaires
Verstappen "choqué" par la rapidité des Mercedes
Article précédent

Verstappen "choqué" par la rapidité des Mercedes

Article suivant

Stroll : Racing Point avait la deuxième meilleure voiture

Stroll : Racing Point avait la deuxième meilleure voiture
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021